Auteur : Stefff56

Amazing Spider-Man Presents : Black Cat #01-04

Que pouvait-on attendre d’une mini-série consacrée à la Chatte Noire ? Du glamour, du sexy, de l’action et de la cambriole ! Sous les couvertures aguicheuses d’Amanda Conner, que j’aime beaucoup par ailleurs, on pourra être étonné par le choix d’un artiste comme Javier Pulido. Son trait minimaliste ne peut pas rendre à priori le sex-appeal de la belle féline. C’est oublier qu’il a déjà travaillé sur une série « féline », pour la Distinguée Concurrence ! Rappelez-vous qu’il y a quelques années, Pulido a travaillé sur Catwoman. On sent d’ailleurs que l’artiste réutilise ici certaines de ces recettes comme l’esthétisme en ombres chinoises pour renforcer le dynamisme de l’action. Si certains tristes bloggers n’hésitent pas à aboyer que l’artiste ne sait pas dessiner, de mon côté j’insiste : il y a du talent chez cet homme-là ! Ses personnages bondissent à travers les pages, sans jamais perdre le lecteur. On pense à Miller et ses DD. On pense à Tim Sale pour l’utilisation accentuée des ombres à la limite de l’expressionisme allemand. Et si Pulido utilise un graphisme délicieusement old-school, on pense par moment à Darwyn Cooke (Catwoman oblige ?). Bref voilà du comics un peu exigeant, qui obligera le lecteur à contempler les cases et ne pas s’arrêter à une vision purement glamour du personnage ici bien plus orientée « cambrioleuse » que « charmeuse ». Mais pourquoi donc la belle Felicia Hardy se démène-t-elle, me direz-vous ? Tout simplement...

Read More

Wolverine : Manifest Destiny #01-04

Big Troubles in Little China. Jason Aaron aime s’inspirer du cinéma. Pour mémoire on lui doit entre-autres Vendredi 13, inspiré du célèbre slasher movie, ou bien Scalped sorte de mélange entre le policier et le western le tout dans une réserve indienne. C’est donc sans aucune surprise qu’on sent vraiment l’influence du cinéma de genre dans son scénario de Manifest Destiny. Ici il est question de films d’arts martiaux asiatiques. Les références sont nombreuses, les situations archi-connus et les designs sortent tout droit de la pellicule. Qu’est-ce qui amène Wolverine à Chinatown ? Le mystère s’étalera sur 4 épisodes, mais...

Read More

Dark Reign : Sinister Spider-Man #01-04

Depuis le début de Dark Reign, le Spider-Man des Vengeurs n’est plus le vrai Spider-Man mais Mac Gargan, anciennement le Scorpion possédé par le symbiote Venom. Pour le grand public new-yorkais, le changement est totalement transparent : personne ne semble voir de différences, hormis que ce Spidey est adoubé par la coqueluche du moment, Norman Osborn. Mais Gargan a un compte à régler avec le nouveau maire de New-York, JJ Jameson. Et il compte bien la prendre, sa revanche… Voilà typiquement le projet au scénario casse-gueule. Le personnage principale de l’histoire c’est Venom, une ordure psychopathe. Nous assistons aux événements...

Read More

Empowered #01

Elissa Megan Powers est une super-héroïne bien malchanceuse. Son pouvoir n’est pas des plus pratique : un costume magique lui octroit certes une super-force, mais plus il se déchire, et plus la puissance d’Elissa diminue ! Et comme le costume est très moulant et particulièrement fragile, autant dire qu’Elissa paume ses pouvoirs assez souvent. Du coup, elle est régulièrement ligotée par ses ennemis. Heureusement, ses co-équipiers sont là pour la tirer de bien mauvais pas, souvent au détriment de moqueries et de chambrages. Quand à sa popularité, c’est bien simple, le public la considère comme la plus naze des héroïnes. Rajoutez...

Read More

Hellboy II : les légions d’or maudites

Si Hellboy a reçu un accueil mitigé en salle il y a quelques années, le dvd a cartonné, surtout en Amérique du Nord. Si bien qu’une suite s’imposait pour capitaliser sur le diable rouge. Guillermo del Toro, tout juste sorti du Labyrinthe de Pan, reprend les rênes, bien décidé à ne pas trahir le comic-book de Mike Mignola, quitte à faire une croix sur son salaire (véridique !). Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on était quand même un brin inquiet. La production ayant décidé de réduire le budget du film à « seulement » 85 millions de dollars. Fort heureusement, le...

Read More