Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

samedi 4 octobre 2003
par Christophe Colin

La Ligue des Gentlemen Extraordinaires, Le Film


Comment Alan Moore, le créateur de Watchmen, V For Vendetta et From Hell, a t-il pu permettre l’adaptation de cette bande dessinée ?

(JPEG) M, le chef des services secrets de sa majesté regroupe plusieurs personnages mythiques : Allan Quatermain, Mina "J’ai été mordue par un vampire transylvanien célèbre" Harker, le frêle docteur Jeckyll et son bestial associé Hyde, l’homme invisible, le capitaine Nemo, l’immortel Dorian Gray et l’agent secret Tom Sawyer. Il leur donne pour misssion d’empêcher le mystérieux Fantôme de détruire l’Europe et de provoquer la Guerre. A eux tous, ils forment la Ligue des Gentlemen Extraordinaires. La bibliothèque de M nous montre ainsi que d’autres Ligues ont déjà existé, formées des trois mousquetaires ou de cow-boys célèbres.

J’ai été très déçu par ce film, qui est très joli visuellement, mais dont le scénario pourrait tenir sur une seule page de comics. Les Gentlemen se promènent au Kenya, à Londres, Paris, Venise et en Mongolie. Les personnages manquent de profondeur par rapport à la bande dessinée. Sean Connery assure le strict minimum dans le rôle du vieux chasseur Alan Quatermain. Mina est transformée en super-vampire, escortée d’une nuée de chauve-souris, volant et suçant à tout-va, et se promenant en plein jour. L’homme invisible, appelé ici Skinner, et pas Hawley Griffin, est seulement un voleur, et n’a pas la complexité de son équivalent dessiné. Nemo, vêtu de bleu (il a été décoré de l’ordre du grand schtroumpf ?), est un ninja. Jeckyll et Hyde ne sont pas exploités au maximum de leur potentiel. L’addition de Tom Sawyer, concession américaine, n’apporte rien à l’histoire. Le meilleur personnage est à mon avis Dorian Gray, immortel vivant de débauche et de violence. Le tableau qui le représente subit les outrages du temps et de son âme torturée à sa place.

Ce film est à déconseiller aux fans d’Alan Moore, de cette fantastique BD, des personnages de la littérature de la fin du 19ème siècle. Il reste quand même quelques clins d’oeil, comme la phrase "Appelez-moi Ishmael" prononcée dans Moby Dick d’Herman Melville, la mort aux chutes de Reichenbach du mystérieux M et d’un détective anglais très connu habitant Baker Street. Je suis aussi déçu par cette adaptation, que par celle de Judge Dredd avec Stallone, qui avait gommé tous les aspects subversifs de ce comic pour en faire une version light politiquement correcte. J’espère qu’Alan Moore a empoché le pactole pour ce film et profite largement de sa retraite...

Et au tour de Stefff56 d’y aller de sa petite critique

(JPEG) Tout à fait d’accord avec Christophe concernant le film. Quelques remarques cependant.
Pour un public qui ne connaît pas l’oeuvre d’origine d’Alan Moore, La Ligue des Gentlmen Extraordinaires reste un honnête divertissement, pas désagréable mais loin d’être plaisant et encore moins inoubliable. La faute à une réalisation moyenne et particulièrement confuse lors des scènes d’action.

Les acteurs sont dans l’ensemble bien moyens, avec un Sean Connery qui m’a personnellement beaucoup déçu tant il semble s’ennuyer : il traverse le film sans charisme alors qu’il occupe le rôle le plus important.

Les amateurs d’Alan Moore peuvent par contre légitimement crier au scandale tant les auteurs de ce film se sont acharnés à supprimer la finesse du comic et tout ce qui en faisait le charme. Les clins d’oeil dont parle Christophe seront malheureusement probablement zappés par le public néophyte, tant les auteurs s’efforcent de simplifier les personnages : l’identité du vilain échappera certainement à la plupart des spectateurs car personne ne s’inquiète de la leur expliquer...

Reste que le film réserve quelques moments sympathiques : quand Mina Harker se lèchent les babines après s’être sustentée, quand l’Homme invisible fait son obsédé (mais pas pervers comme dans la bd !), quand le Nautilus, magnifique !, surgit des flots... Des moments où l’on se dit que le film pourrait être bien, qu’il y a un potentiel. Hélas, ces moments ne durent quelques secondes ou minutes dans un film par conséquent terriblement et doublement frustrant (par sa trahison de l’oeuvre).

Enfin, la pire de ces trahisons reste le message sous-jacent (moral et quasi-politique) d’un américanisme écoeurant. Déjà l’ajout du personnage de Tom Sawyer est loin d’être intéressant : Sawyer est plus un side-kick comique (et agacant) de Quatermain avant que, progressivement, les auteurs ne développe un rapport père-fils déplacé. Quand pendant tout le film on aperçoit les braves indiens de l’équipage de Némo obéir servilement et trépasser bêtement sous les balles de l’ennemi alors que les héros s’en sortent sans même une égratignure, on commence à se poser des questions. Et dans la dernière scène de Quatermain, ce dernier déclare à Sawyer qu’il sera le héros du siècle XXème siècle comme lui fut celui du XIXème, et le film se termine bel et bien sur une passation de pouvoir d’un héros de la Vieille Europe pour un jeune héros américain. En tout cas, que Dieu bénisse l’Amérique, et dehors les vieux ! Amer constat pour l’adaptation d’une oeuvre conçue à l’origine comme un hommage aux héros de la littérature anglaise du XIXeme...

Bref, la Ligue... n’est pas franchement un mauvais film, plutôt un véritable râté. Un peu comme si de bons écoliers avaient fait un gros hors-sujet. Si quelques moments s’avèrent plaisants, l’ensemble manque cruellement de talent, de finesse et de respect pour la bande-dessinée originelle. Pour ma part, cette adaptation m’a redonné envie de parcourir le comics, édité en France chez Edition USA, rappelons-le. Si en plus il peut redonner aux spectateurs l’envie de lire les livres d’origine, on pourra s’estimer heureux !

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 3675 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/