Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

Battling Boy #01


dimanche 1er décembre 2013
L'avis de Kab


(JPEG) Haggard West est le protecteur d’Arcopolis et il a fort à faire avec tous les monstres qui ont envahi sa cité. Il y a même un couvre-feu pour le bien des habitants. Un soir, des enfants jouent trop tard et Sadisto et sa bande en profitent pour les enlever mais West veille et empêche aux enfants de subir un sort funeste. Malheureusement pour notre héros, il doit le payer de sa vie.

Dans une cité dans le nulle part, vivent des dieux. L’un d’eux rentre victorieux d’un grand combat à temps pour l’anniversaire de son fils. Cette date a une signification importantes car le jeune garçon du nom de Battling Boy est sorti de l’enfance et doit suivre son initiation, ce qu’ils appellent une rando.
Père et fils foncent à travers le nuage des réalités pour atterrir à Arcopolis. Battling boy doit en devenir le protecteur et ça tombe bien car la ville a besoin de lui. Un immense monstre est sorti de nulle part et mange des voitures.

Livré à lui-même, notre jeune ado découvre plus ou moins la ville et les effets qui ont été amenés pour lui. Il découvre aussi le monstre contre lequel il se bat vaillamment. Mais battling Boy est un peu jeune et pas comme son père et il ne parvient pas à l’abattre. Il fait donc appel à son géniteur et lui demande de l’aide. Par delà l’espace, il a une réponse et une aide sous forme d’un éclair mortel. Le monstre terrassé, Battling boy devient la coqueluche de la ville et son nouveau héros. Il est tout de suite pris en charge par le Maire qui veut tirer la couverture à lui et lance ainsi une campagne aussi efficace que rapide. Battling Boy parvient cependant à se tirer de son influence le temps de rentrer dans sa chambre qui lui a été payée.
Le lendemain, le cirque médiatique continue, une parade est même orchestrée pour ce nouveau héros dont le nom est changé sans son avis.
Dans l’ombre, Sadisto et sa bande sont prêts à éliminer ce nouveau héros et sans attendre car ce n’est pas bon pour les affaires.
La fille de West est elle aussi très préssée de faire face à Battling car ce dernier a effacé en une journée la présence de son père qui s’est battu toute sa vie pour la ville qui semble l’avoir oublié bien vite. Elle voit aussi de la concurrence car elle allait reprendre le titre de son défunt père.

Tous se retrouvent à la parade qui dégénère bien vite dans un vaste cafarnaum ou tous s’affrontent.

Paul Pope sort un nouveau titre indépendant avec certes six ans de retard car il est prévu deux graphic novel et je viens de vous résumez le premier qui vient juste de sortir alors qu’il devait l’être en 2007 et que le second est en cours de réalisation. Battling Boy est une sorte d’hommage au Fourth World de Kirby avec une version de Thor bien établie et guerrière qui laisse son fils se mettre en avant. Le traitement de l’histoire m’a aussi fait penser à la série Le Héros où se mélangent mythologie et modernisme. Dans les deux cas, il y a une présence forte du culte du héros et une grosse pression de la part des politiques sur le héros ainsi qu’une place importante à la propagande qu’il peut occasionner quand le héros est récupéré par la politique. Au niveau de la mythologie, on peut voir la déification des animaux comme l’éléphant et même graphiquement, certains animaux comme le taureau ressemble plus a sa représentation zodiacale qu’à celle du monde terrestre.

A côté de ça, c’est bourré d’idées graphiques ou scénaristiques (comme les t-shirts donnant le pouvoir des animaux dessiné dessus). Il y a un côté rétro mais en même temps futuriste. Il y a un hommage évident à Rocketeer et à Adam West, l’acteur qui incarna Batman dans la série télé des années 60. Paul Pope a mis les petits plats dans les grands pour cette grande fresque. Le point négatif et il peut être important est qu’il ne semble pas y avoir de grandes intrigues car c’est assez lent en termes d’avancées d’histoire même si ça lit très bien et assez vite. Il y a un côté trop peu ou épisode d’introduction, ce qui est dommage au vu de la pagination.

En terme de dessin, les amoureux de Paul Pope seront ravis. Il est dans une forme époustouflante, c’est visuellement magnifique. Certaines cases peuvent sembler vide, mais ce n’est pas par fainéantise et il y a des essais de cadrages très agréables à l’oeil.

Mon avis : Battling Boy est vraiment excellent mais je pense que lire les deux tomes prévus en même temps sera bien mieux que de le faire séparément. Je conseille d’acheter mais d’attendre un peu avant de le lire ou de le prendre plus tard.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 758 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/