Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

Spider-Man Hors-Série #13


lundi 15 septembre 2003
L'avis de Stefff56


Rappelez-vous : il y a quelques mois paraissait Marvel Manga, un label destiné à proposer les aventures des héros Marvel revisités par des artistes influencés par le manga. Les différents essais dans ce domaine n’avaient jamais été très concluants pour nous, amateurs de comics, et pour cause : si nous voulons lire du bon manga, nous savons où le chercher. Pour en revenir à Marvel manga, l’essai avait fait long feu : les artistes avaient repris les codes graphiques et les stéréotypes nippons sans réellement réussir à les intégrer, les fusionner avec l’attente des lecteurs. On pouvait croire que l’affaire s’arrêtait là.

(JPEG) Sauf que l’épisode redéfinissant Spider-Man en jeune disciple ninja avait plu. Du coup, l’éditeur nous a sorti une série. Peine perdue le public n’a pas réellement accroché sur la durée, et le titre à tourné court. Ce sont ces épisodes que contient le HS de ce mois : Legend of The Spider-Clan.

Si vous n’êtes pas amateur du style « gros pieds » développé par Humberto Ramos, et une moindre mesure Chris Bachalo (dans ses derniers travaux), fuyez cet album ! En effet, Skottie Young développe un trait qui emprunte à la fois au manga, au cartoon, au comic et aux graffitis ! On pourrait croire le mélange indigeste, personnellement je l’ai trouvé original et attractif. Il est évident qu’il ne laissera personne indifférent ! Les couleurs, à base d’aplats bien marqués, renforcent l’impression de modernité, rappelant par moment les animations de type « Flash » (les amateurs du web connaissent forcément), très à la mode en ce moment. Un style qui rappelle fortement celui que l’on a pu voir dernièrement dans Ultimate X-Men #12 et #13 (français), dessins que l’on doit à Kaare Andrews. Ce dernier signant le scénario de ce Legend of The Spider-Clan, on comprend donc mieux d’où vient ce graphisme manga/cartoon/cool. Reste à savoir à quel point Skottie Young s’est acharné à « imiter » Andrews...

On pouvait craindre une catastrophe côté intrigue, puisque l’ensemble se voulait très mode, très fun, très « djeunz ». Heureusement Andrews développe une histoire menée tambour battant. Sa grande force : la modernisation des personnages Marvel et plus précisément du monde de Spidey. C’est un vrai plaisir de chercher les nouvelles versions de Daredevil (un chasseur de démons aveugle), de la Tante May (en vieille ninja ! si ils ont osé...), de Venom (une relique maléfique, vraiment bien vu...). Andrews reprend à son compte les personnages classiques pour les triturer, les déformer légèrement afin d’en donner une version moderne. L’ensemble fonce pied au plancher : Andrews injectant des sous-intrigues constamment pour relancer l’intérêt du lecteur. Du coup, on ne s’ennuie pas, on cherche les références aux classiques d’Amazing Spider-Man(nombreuses, on y retrouve même un Harry Osborn drogué !) et on termine en se disant qu’on a passé un agréable moment. Dommage que la série se soit arrêtée en cours de route : du coup, certains subplots n’ont pas de point final. Dommage aussi qu’il faille avoir lu Marvel Manga #5 (français) pour comprendre les tenants et aboutissants de l’histoire.

La cure de jouvence ne vaut certes pas celle de Bendis et son Ultimate Spider-Man (plus fin, moins survolté), mais vous pouvez vous laisser tenter à la condition d’apprécier d’emblée les dessins. Ou bien achetez-le et offrez-le à votre petit frère : il y a de forte chance qu’il l’apprécie !

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 1621 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/