Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

lundi 13 mai 2013
par Christophe Colin

L’Escadron des Etoiles #04 : La grande conspiration


Aredit/Artima.

All-Star Squadron #07-08 - World’s Finest v1 #267.

(JPEG) 1941, la Seconde Guerre Mondiale, Atom/Al Pratt rend visite au président Franklin Delanoe Roosevelt et les deux hommes discutent. Tous les membres de la Société de Justice se sont enrôlés dans les forces armées et il ne reste plus que l’Escadron des Etoiles pour défendre le sol américain des plans des agents nazis infiltrés menés par le Baron Blitzkrieg. La première mission des héros est de protéger Winston Churchill, qui est venu voir le président, des espions allemands. Bien qu’il soit enlevé et remplacé par un robot explosif, L’escadron réussit à le sauver et à contrecarrer les menées du Baron.

Les allemands restent sur la défensive car ils envoient contre Churchill et l’Escadron le tueur nommé Serpent Noir et le métamorphe Kung mais l’intervention du mystérieux héros Steel, un soldat aux membres et organes d’acier permet à deux reprises de sauver la vie du premier ministre anglais. Le Baron Blitzkrieg n’a pas dit son dernier mot et dans l’ombre, il continue à comploter. Série de 67 numéros écrite par Roy Thomas et dessinée par Jerry Ordway, l’Escadron des Etoiles (All-Star Squadron en VO) n’a eu que ses douze épisodes originaux et son premier Annual édités en VF par Aredit/Artima. Thomas et Ordway font appel à tous les super-héros du Golden Age de DC et à quelques créations plus tardives (comme Firebrand et Steel) pour lutter contre les méchants nazis et japonais.

(JPEG) On retrouve dans ses rangs les Superman, Batman et Flash de l’Age d’Or et d’autres nettement moins connus comme le Chevalier Etincelant, Liberty Belle ou Johnny Quick. Roy Thomas fait revivre dans cette série tous les personnages qui ont bercé son enfance et on sent à sa lecture tout le respect et l’amour qu’il a pour eux. Il réutilise même Kung l’assassin, un personnage obscur apparu dans Wonder-Woman v1 #237-238 et créé par Gerry Conway et Jose Delbo en 1977. Il est aussi amusant de voir qu’à l’époque Aredit traduisait quasiment tous les noms des héros et méchants à l’exception de quelques-uns.

Ce numéro s’achève par un court épisode de dix pages sur la famille Marvel de Fawcett par E. Nelson Bridwell, Don Newton et Bob Smith tiré de l’anthologie World’s Finest. La pierre d’éternité, repaire du sorcier Shazam est attaquée par la Société des Monstres et le bon Captain fait appel à tous ses amis pour la sauver. Assez anecdotique, il n’en permet pas moins de faire connaissance avec l’univers de Billy Batson/Captain Marvel car on y voit apparaître ses principaux alliés et ennemis.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 1180 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/