Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

Liens du Sang


mardi 26 janvier 2016
L'avis de Kab


Avengers West Coast #101, The Avengers #368-369, Uncanny X-Men #307, X-Men #26

(JPEG) Hammer Bay, Fabian Cortez voit la capitale de Genosha s’embraser, le soulèvement mutant atteignant son paroxysme. Dans ces bras une fillette, la petite fille de Magnéto qu’il vient d’enlever au nez et à la barbe des Vengeurs.
La maison Blanche, plus tard. Valérie Cooper est en entretien avec Henry Gyrich et Nick Fury sur la conduite à mener au vu des évènements de Genosha. L’île est une poudrière et les U.S.A. ainsi que l’ONU ne veulent pas d’une intervention super-héroïque. C’est donc à Fury de tenir les Vengeurs à domicile tandis que Gyrich se rend sur place avec des spécialiste des relations humains-mutants afin de ramener le calme.

Un peu plus tard au QG des Vengeurs, le patron du S.H.I.E.L.D. est très strict, aucune ingérence surhumaine ne sera tolérée. Crystal comprend vite que sa fille pourrait faire l’objet d’attaques. Elle se rend à son chevet et la trouve en pleine forme mais la réalité est tout autre. Il s’agit d’un mutant qui a pris sa place et qui finit par exploser. Crystal et ses amis se ruent vers le hangar. Les menaces de Fury n’étaient pas des paroles en l’air et devant nos héros se trouve l’armada du S.H.I.E.L.D. au complet et prête à les stopper. Le combat fait rage et un petit groupe parvient à s’échapper et à partir en direction de Genosha.

Westchester, une école très sélective reçoit la visite d’Henry Gyrich et d’US Agent. Les deux hommes viennent chercher Charles Xavier pour qu’il les aident à mettre fin à la guerre civile qui fait rage. Ce dernier accepte et emmène avec lui l’un de ses plus vieux élèves et spécialiste mondial sur les mutants, Hank Mc coy.
Xavier est aussi le leader des X-Men et il leur demande de le rejoindre à Genosha.

Sur l’île, Xavier attend. Son convoi est attaqué mais en fait, il s’agit d’un plan et les deux X-Men s’éclipsent pour rejoindre un groupuscule formé d’humains et de mutants mené par Renée Majcomb, une ex-collègue de Charles. Dans l’ombre, US Agent les suit.
Sur une autre partie de l’île, les X-Men atterrissent. Ils n’ont pas le temps d’élaborer une stratégie que des mutants nommé les Implacables viennent s’en prendre à eux. Ils agissent sous les ordres de Cortez qui est présent. Il apprend que Magnéto n’est plus actif (cf le crossover Attractions Fatales). Malicia, Gambit, Tornade, Cyclope, Iceberg, Bishop, Psylocke et Archangel éprouvent quelques difficultés à se débarrasser de leurs opposants mais sortent victorieux du combat. Leur mission était de mettre la main sur Fabian Cortez. Malheureusement, il s’agit d’un autre mutant qui a pris son apparence.
HammerBay, la capitale, est en proie au plus grand chaos. Les plus grands héros de la terre sont là. Les Vengeurs veulent mettre fin aux combats et retrouver la fille de Crystal. Dans un premier temps, ils s’occupent des deux camps qui sont soulagés de voir les héros venir les aider. Pour les gènes-plats, le réconfort est de courte durée car une rafale les tue tous. C’est l’oeuvre du nouveau premier disciple de Magnéto, Exodus. Comprenant que l’équipe de Captain America ne va pas l’aider dans sa démarche de purification, le mutant s’en va mais War Machine l’en empêche. Rhodey perd vite le contrôle face à Exodus qui joue la carte du racisme envers lui. Crystal et la Sorcière Rouge finissent par quitter le groupe pour aller chercher Luna.
Cap et le Chevalier Noir tentent tant bien que mal de contenir la foule. Quand à Circé, elle prend la place de War Machine face à Exodus. Leur affrontement finit de ravager la ville déjà bien détruite. Exodus part laissant une Circé courroucée et prête à en découdre mais Dane parvient à la calmer.

Dans des tunnels, Xavier, le Fauve et Us Agent qui a fini par les rejoindre cherchent quelque chose de bien particulier. Grâce à sa télépathie, Xavier trouve les mutants parqués comme du bétail par les Magisters sous les ordres de Fabian Cortez. Outré par ce qu’il voit, Xavier laisse exploser son pouvoir psionique.

Sous les égouts de la capitale, Vif-Argent et Jean Grey cherchent Cortez et la petite Luna mais ils ne trouvent que Crystal et Wanda. Pour Pietro, retrouver sa femme est déjà une chose qu’il n’imaginait plus. C’est à ce moment que l’ex-acolyte fait son entrée. Loin du chef qu’il fut, Fabian semble complètement aux abois et fou. En fait, il a peur d’Exodus et à juste titre. Le successeur de Magnéto semble très puissant et prend le contrôle des fonctions motrices de Cortez pour l’obliger à rendre la fille puis il le tue. Exodus décide de garder la fille de Pietro en guise de symbole.

Aux USA, ce qui reste des Vengeurs livre eux aussi une bataille mais elle n’est pas physique. Il s’agit là d’un affrontement idéologique. Les Vengeurs ne veulent pas rester en retrait lorsqu’un pays est déchiré et que chacun appelle à l’aide. Ils n’ont pas apprécié d’être muselés par les nations-unies. C’est d’abord Oeil de faucon qui s’exprime rappelant le temps trop long avant d’intervenir en Yougoslavie. Puis c’est au tour de la Veuve Noire qui décide qu’il est temps de ne plus faire de politique. Cela n’a jamais été leur but. Ce qu’ils veulent, c’est sauver des gens. Ils quittent donc l’ONU et n’ont plus de mandat avec cette institution. Ils peuvent donc maintenant se rendre librement à Genosha avec l’aide de Nick Fury.

A la surface d’HammerBay, les X-Men rencontrent les Vengeurs. Les deux groupes se méfient mais collaborent rapidement. Ils se rendent compte que l’île est maintenant isolée par une sorte de champ de force. Ils ne peuvent pousser leur exploration plus loin car Charles Xavier leur envoieun signal de détresse. Les héros se rendent au secours du leader des X-Men puis Exodus se montre enfin au mutant de Genosha. Il prêche pour Magnéto et contrôle la foule. Les héros se séparent en deux groupes. L’un contient la foule tandis que l’autre affronte Exodus. Le premier disciple de Magnéto semble avoir les pouvoirs d’un dieu. Pourtant, avec acharnement, nos héros parviennent à le vaincre mais pour peu de temps hélas. Il se relève vite et préfère partir plutôt que de continuer le combat.

Fabian Nicieza et Scott Lobdell sont les deux grands maître à penser de l’univers X. Leurs derniers épisodes montrent la chute de Magnéto dans le crossover interne à l’univers X, Attractions Fatales. Après avoir traité dans leur séries respectives des retombées de l’évènement, les têtes pensantes de l’univers X embarquent Bob Harras et Roy Thomas, scénaristes des Vengeurs et des Vengeurs de la Côte Ouest, dans les conséquences à grande échelle de l’absence de Magnéto. Au vu de l’écriture des quatre scénariste, il est très dur de savoir qui a écrit quoi car chacun s’occupe de tous les héros. Le quatuor montre la lutte de pouvoir pour la succession de Magnéto entre un Fabian Cortez déchu et le nouveau Exodus. Au milieu, se trouve la vie d’une fillette, la petite fille de Magnus. C’est cette excuse qui va permettre aux Vengeurs d’intervenir et d’entrer dans le monde mutant.
Nos auteurs ont décidé de séparer les deux groupes et de ne les faire se rencontrer en réalité qu’à la toute fin. Pour les fans d’AvX, ne vous attendez donc pas à un affrontement entre les deux formations, cela n’arrivera pas ! Au contraire, Lobdell, Nicieza, Harras et Thomas ont plutôt décidé de mettre en avant la guerre civile et de montrer à quel point séparer nos héros ne permet pas toujours de gagner alors qu’ensemble, ils sont tellement plus forts.
Les quatre vétérans sont très bon dans l’exercice qu’est un crossover. Certes, les personnages sont peu travaillés et n’ont pas de réelle évolution mais il s’agit seulement de cinq épisodes. En revanche, aucun n’est oublié et chaque héros aura le droit à sa petite apparition et à son moment de gloire (surtout Circé, Le Chevalier Noir et Crystal, véritables héros du run d’Harras). L’action est omniprésente et la réflexion est très bien amenée par la voix-off qui soulève des questions intelligentes sans trop verser dans le pathos et l’existentialisme à outrance. Les scénaristes arrivent à harmoniser leur style pour faire un ensemble cohérent du point de vue de la narration. Du coup à l’inverse d’AvX, on ne sent pas de différences entre les quatre créateurs.
L’ambiance instillée par les scénaristes donnent une sensation d’urgence au départ puis c’est un climat de guerre qui s’installe (pour le coup, certains poncifs sont un peu éculés). Il y aussi un petit passage assez sombre limite film d’horreur dans les égouts et plein de petits autres mais en tout cas la destruction comme l’héroïsme sont toujours présents. Il est intéressant de voir les héros agir comme des héros. c’est bête à dire mais on est loin de ce que l’on peut lire maintenant. Il n’y a pas de coup bas juste de la bravoure, de l’honneur, de l’abandon de soi, du vrai héroïsme pas ces espèces de faux héros que l’on peut avoir maintenant.

Malgré sa densité (maintenant, ce type d’histoire s’étalerait sur huit à douze numéros), le tout est très reader-friendly. On comprend très vite qui sont les principaux protagonistes et les enjeux présents. N’importe quel nouveau lecteur pourrait commencer par ce crossover et ne pas être perdu (je n’en dirais pas autant d’un certain plus récent dont le nom tient en trois lettres).

Au dessin, c’est de la grosse pointure : Andy Kubert, John Romita Jr, Steve Epting, Dave Ross, Jan Duursema. Les trois premiers sont devenus des artistes reconnus et plébiscités. A l’époque Romita Jr n’était pas encore en roue libre comme maintenant et si certaines planches sont plutôt moyennes, d’autres sont simplement de toute beauté. _Kubert était déjà le dessinateur régulier que nous connaissons. Pas de baisse de régime, un travail exemplaire. Après, il fallait aimer les personnages anguleux qui avaient plus ou moins tous la même forme de visage mais c’était diablement efficace et expressif (War Machine est sublime même encore maintenant).
Steve Epting était lui aussi déjà très bon mais bien plus en dents de scie. Certaines cases sont terribles, d’autres beaucoup moins. Il doit même être aidé sur le dernier Avengers par Jan Duursema qui n’a malheureusement pas son talent car les planches souffrent un peu de cette mixité de style.
Dave Ross fut pendant longtemps le dessinateur des Vengeurs de la Côte Ouest. Son trait est facilement reconnaissable avec ces personnage au torse très allongé et aux longs bras. J’adore encore maintenant ce qu’il a pu faire sur la série car c’est toujours aussi agréable à regarder.

Un crossover de haute tenue qui permet de donner une nouvelle carte dans les jeux de pouvoirs entre vilains et mutants et qui rapproche les deux équipes vedettes de l’univers Marvel, ce que l’on avait pas vu depuis un petit moment. Pour les anciens qui ne l’auraient pas lu, c’est le moment de retrouver quelques vieux persos mis au placard comme Crystal, le Chevalier Noir, Circé et Vif-Argent. Pour les nouveaux, ruez-vous dessus, c’est vraiment très bien écrit et accessible.

Parution française dans Top BD #37 chez Semic et Best of Marvel : Liens du sang chez Panini.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 344 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/