Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

lundi 8 avril 2013
par Christophe Colin

Hommage à Carmine Infantino


(JPEG) Carmine Infantino naît le 24 Mai 1925 à Brooklyn, un quartier de New York. Pendant ses études à la School of Industrial Arts de Manhattan, il commence à travailler avec l’éditeur Harry A. Chesler qui lui a permis d’apprendre sur le tas le métier de dessinateur. Son premier travail reconnu en tant qu’artiste est l’encrage d’une aventure de Jack Frost dessinée par Frank Giacoia dans USA Comics #03 en 1942. Il dessine Human Torch et Angel pour Timely, ancêtre de Marvel et Airboy et The Heap pour Hillmann Periodicals avant d’arriver chez DC Comics. Sa première histoire dessinée pour eux est l’apparition de Black Canary dans une aventure de Johnny Thunder dans Flash Comics #86 en Août 1947. Il est aussi un artiste régulier de Green Lantern et de la Justice Society of America.

(JPEG) Pendant les années 1950, il travaille en freelance pour Joe Simon et Jack Kirby pour leur label Prize Comics avant de retourner chez DC. En 1956, Julius Schwartz, l’éditeur de l’époque demande à Infantino et à Robert Kanigher de relancer Flash sous une autre identité civile. Barry Allen vit alors sa première aventure en tant que rapide écarlate dans Showcase #04, numéro qui est considéré comme le début de l’âge d’argent des comics et du retour des super-héros. Dans le 123ème numéro de la série Flash, Infantino dessine “Flash of Two Worlds” où réapparait Jay Garrick, le bolide originel vivant sur Terre 2. Il continue à travailler pour Schwartz pour d’autres titres comme Mystery In Space mettant en vedette Adam Strange.

(JPEG) C’est aussi un créateur prolifique car on lui doit Iris et Wally West, Captain Cold, Captain Boomerang, Mirror Master, Gorilla Grodd et Elongated Man avec John Broome, Barbara Gordon/Batgirl avec Gardner Fox et Deadman avec Arnold Drake. A la fin des années 1960, il est nommé directeur éditorial de DC. Il promeut les artistes Mike Sekowsky, Joe Kubert et Joe Orlando comme éditeurs et engage Denny O’Neil, Neal Adams et Jack Kirby. De nombreux personnages de DC comme Green Arrow ou Wonder Woman sont réinventés et Kirby lance le Quatrième Monde et ses nouveaux dieux et d’autres séries comme OMAC, Kamandi ou The Demon. Avec Len Wein, il est le co-créateur d’Human Target. Il est consultant auprès du scénariste Mario Puzo sur les deux premiers films Superman et participant au projet Superman vs the Amazing Spider-Man. Il dessine ensuite pour Marvel des séries comme Star Wars, Spider-Woman ou Nova.

Dans les années 1980, il essaie de relancer Dial H for H-E-R-O, retourne travailler un petit peu sur Flash et est le dessinateur de la série The Daring New Adventures of Supergirl, d’une mini-série Red Tornado et du comic-book V qui est une adaptation de la série-télé. En 1990, il est associé à Marshall Rogers pour les strips de Batman apparaissant dans les journaux et donne ensuite des cours à la School of Visual Arts. Un grand artiste vient de nous quitter le 4 Avril 2013 mais il nous laisse un héritage constitué de rapides écarlates, de gorilles parlants et d’autres merveilles qui ne nous permettront pas de l’oublier.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 924 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/