Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

mercredi 6 février 2013
par Soyouz

Angoulême 2013 : Carnet de bord de Soyouz


Je ne devais initialement pas aller à cette 40ème édition du festival international de la bande dessinée d’Angoulême. Et puis finalement, cela ne peut pas faire de mal de se faire du bien, me voilà parti pour une unique journée, mais bien chargée !

Vendredi 1er février 2013 : de dédicaces [1] en causeries (et inversement)

(JPEG) En prenant mon train peu avant 7h00, j’étais en train de me dire que je commençais à avoir un peu trop d’habitudes pour ce festival. Cela doit être l’âge. Toujours est-il qu’une nouvelle fois, j’avais à peine préparé ma journée, ayant ciblé a minima deux ou trois dédicaces de personnes que je connais déjà, un objectif largement envisageable.

Arrivé à la gare, l’un de mes charmants hôtes des deux années précédentes, déçu que je ne puisse passer un peu temps avec eux, vient me chercher pour m’amener aux portes des tickets. On en profite pour discuter un peu, prendre des nouvelles de chacun et il me raconte ce qu’il a fait la veille : la très intéressante Rencontre Internationale Albert Uderzo (avec des applaudissements qui ont duré 5 minutes parait-il), l’exposition Mickey ... Ça y est, je suis dans l’ambiance.

Devant l’immense queue en amont de la grande bulle du Champ de Mars, je file plutôt vers le hall 2, comprenant le stand de Panini et pour la première fois, celui d’Urban Comics. Je laisse de côté le tirage au sort pour les dédicaces et je vais plutôt chercher tranquillement les titres mensuels de Février et le Docteur Strange Saison Un magnifiquement illustré par Emma Rios. En cadeau, un t-shirt AvX « je soutiens les X-Men » (apparemment, il faut forcément prendre parti pour l’un ou l’autre). En sortant, je rencontre Thomas Davier et sa mère, toujours aussi souriants et sympathiques. Puis passage rapide chez Urban, je complète mon manquant de mensuel, mais apparemment, il n’y a pas d’exclusivités. Il y a quelques autres éditeurs dans cette bulle mais l’ambiance semble bien terne. Je me demande si c’est vraiment une bonne idée de parquer les comics principalement orientés super-héros ainsi que les mangas, en dehors du reste de la bande dessinée. Malgré les diverses conférences sur le sujet, je me demande si le genre est réellement bien accepté par le festival.

JPEG - 79.8 ko

Je passe chez Jules en face, où Christophe Colin me rejoint. Je fais rapidement un tour, ponctué d’un petit bonjour à Nicolas Otéro, bien occupé à dédicacer sans relâche son 8ème tome d’AmeriKKKa. Cela me semble bien difficile d’en avoir une pour cette année, je le salue donc sans lui promettre de repasser. Je vois aussi que Mike Huddleston est prévu chez Ankama pour son Butcher Baker. Je vois trois quatre jeunes attendant assis, ainsi que plusieurs sacs. Je me dis pourquoi pas mais je comprends mieux leur air dépité quand ils me disent qu’il doit finalement arriver vers 11h30, soit ce qui devait être la fin de la séance. Eh, eh, eh , c’est aussi un peu ça Angoulême !
Nous filons vers ce qui est réellement ma zone favorite, la bulle Nouveau Monde. Au stand de la Cafetière, on rencontre forcément Alex Nikolavitch. Tout en discutant de sa dernière bande dessinée, Burton - Aux sources du Nil (lisez-là, c’est joli et très intéressant !), il me la dédicace. Nous en profitons pour prendre chacun un exemplaire d’Apocalypse ! Une brève histoire de fin du monde, qu’il nous dédicace également.
Nous continuons plus loin dans la bulle, en passant rapidement chez Scarce, puis nous retrouvons au fond le stand Organic Comix de Reed Man et Connaître Chott de Tanguy Mouchot, servant également aux éditions Neofelis. Du coup, j’en profite pour prendre le bel objet qu’est l’intégrale des épisodes de Flash Gordon réalisés par Al Williamson.

JPEG - 106.5 ko

En remontant vers la sortie, petit arrêt obligatoire au stand des éditions Çà et Là pour ma première dédicace de la journée chez eux (j’ai l’impression qu’ils se souviennent de moi, faut dire que j’y avais passé beaucoup de temps l’année dernière), réalisée de manière très gracieuse par Leela Corman pour son Dessous. Mes premières phrases anglaises depuis fort longtemps s’avèrent bien laborieuses et donc la discussion ne dure malheureusement que très peu de temps.

JPEG - 81.4 ko

Le premier tour de cette bulle m’a permis de faire un repérage pour l’après-midi, afin d’orienter mes visites éventuelles. Il n’est pas encore midi, donc on fait un dernier petit tour dans le hall 1 du Monde des bulles, et notamment chez Akileos. Quasiment plus personne à attendre pour Le Nao de Brown de Glyn Dillon (qui aura deux jours plus tard le prix spécial du jury), j’en profite donc pour une petite dédicace tout en finesse, à la peinture et au lavis. Il faut dire qu’une des vendeuses et que le client me précédant le vendent plutôt bien. Petite discussion également avec Vincent Brugeas et Ronan Toulhoat, les auteurs de l’uchronie Block 109 à propos de leur nouveau titre Chaos Team. Eux aussi ne vont pas tarder à déjeuner, je leur promets donc de repasser.

Après la pause sandwich pendant laquelle Chris me fournit et me signe les deux derniers Ganesha (fanzine de l’Association 92 Bulles), nous repartons vers le Nouveau Monde. A l’entrée, au stand Eyrolles, nous retrouvons Jean-Marc Lainé, qui nous raconte comment s’est passé sa conférence avec Alex Nikolavitch, nous évoque ses pistes d’éventuels prochains travaux, etc ... Puis arrive le géant Patrick Marcel, qui lui aussi nous parle de ses travaux actuels (notamment de la traduction de The Sandman chez Urban Comics) et futurs et de ses achats de planches originales de la veille (tout en essayant de nous envoyer vers ce guet-apens !). Il se trouve que nous sommes un peu envahissants sur le stand, donc nous laissons les deux grands bavards pour aller chercher chez Stripologie.com le dernier-né des Moutons Electriques, Stan Lee - Homère du XXème siècle. Mais avant, au passage, je m’arrête une dernière fois chez Çà et Là et là, je vois trois auteurs, mais un seul client. Je fais d’une pierre trois coups et voilà que Kevin Cannon pour Far Arden, Adam Hines pour Duncan le chien prodige et Joseph Remnant pour Cleveland se mettent chacun à me faire un dessin en même temps. Spectacle assez saisissant (et de roi), mais je ne sais pas si je recommencerai, car je ne savais plus vers qui aller et où regarder et cela faisait un peu trop « course à la dédicace », ce qui n’est pas ce que je recherche non plus. Mais au moins, j’ai quand même pu poser quelques questions et sans me tromper d’auteur.


JPEG - 91.3 ko


JPEG - 84.4 ko

JPEG - 93.8 ko

En remontant vers Eyrolles, je tombe nez à nez sur Laurent Lefeuvre, justement le prochain auteur que je comptais voir. On discute le bout de gras jusqu’à son stand de Mosquito pour la dédicace de La Merveilleuse histoire des éditions Roa, ainsi que pour son auto-publication Paotr Louarn #1 (même si j’ai eu les plus grandes difficultés à retrouver le mot de passe). Il en profite pour me montrer également des pages de son prochain projet (mais chut !, rien n’est encore fait). Cet homme est toujours aussi passionnant que passionné.

JPEG - 76.6 ko

Juste avant de sortir, on arrive quand même à faire dédicacer le Stan Lee précédemment cité par Jean-Marc Lainé et nous partons jusqu’au hall 1 (après une pause café me permettant de réagencer un sac à dos qui ne savait sûrement pas qu’il pouvait en mettre autant !). Nous rencontrons mes hôtes des années précédentes qui nous disent avoir pu voir le concert de dessins, toujours aussi impressionnant semble-t-il.
Puis, je file vers Glénat et finalement, il n’y a que trois personnes pour Nicolas Otéro pour son Uchronie(s) : New Moscow réalisé avec Corbeyran. J’aurais pensé que cela allait être la grande file d’attente. Tant mieux, car en plus, je vais en profiter pour dédicacer Uchronie(s) : New Bejing par Aurélien Morinière qui est juste à côté. Un très bon moment avec ces deux auteurs, toujours aussi à l’aise avec leur public.


JPEG - 89.1 ko


JPEG - 85.9 ko

Je passe chez Akileos pour un dessin de Ronan Toulhoat sur Chaos Team et j’attends Chris, en compagnie d’un autre forumeur, Jean/Brodieman, qui nous a rejoints pour cette fin de journée. On passe dans le hall 2 et se confirme mon avis du matin : cette bulle « manga-comics » est vraiment triste et morose. Quasiment personne et pas de semblant d’émulation. Du coup, on refile une dernière fois au Nouveau Monde et à ma dernière dédicace de la journée, ainsi que la dernière pour David Rubín, l’auteur galicien de Le Héros sorti chez Rackham. Rencontre plutôt rigolote où je ne sais plus si nous avons parlé angnol ou espanglais. Mais une nouvelle fois, un artiste généreux, ouvert, chaleureux ...

JPEG - 103.3 ko

La journée se termine part un petit salut à Laurent Lefeuvre (qui en profite pour apprécier cette dernière bande dessinée achetée) puis un petit tour dans un resto où nous avions mangé l’année dernière et surtout où nous pouvons boire la bière spécialement réalisée pour le festival.

Mais en descendant vers la gare vers 21h00, nous rencontrons, dans une rue à peine éclairée, le mystérieux Patrick Marcel (oui, c’est dangereux Angoulême !), en train de faire des réglages pour une photo (ne me demandez pas de quoi, j’ai préféré ne pas m’attarder...). Il a quand même eu le temps de nous dire qu’il avait acheté une planche de ... Eternals de Jack Kirby !!!!! J’aurais bien aimé avoir le temps de la voir mais il est temps de rentrer.

Même en n’y restant qu’une journée, il n’y a pas de raison que je ne veuille pas y retourner l’année prochaine. Toujours des belles et intéressantes rencontres, toujours cette bonne humeur ambiante, malgré un climat qu’on peut ressentir légèrement morose (certains disent avoir encore de la chance de pouvoir dessiner). Un grand merci à tous les auteurs, dessinateurs, éditeurs et amis qui m’ont accordé du temps et de l’attention. A l’année prochaine !

[1] Je vous invite d’ailleurs à cliquer sur ces dernières.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 1004 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/