Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

lundi 24 décembre 2012
par Soyouz

Le Noël de Lobo


Comics USA / Collection Graphic US

Lobo Paramilitary Christmas Special

(JPEG) Sur une planète éloignée, ne pas offrir des cadeaux à ses enfants à Noël revient à se tirer une balle dans la tête pour les parents. Et encore, cette manière sera beaucoup moins douloureuse que celle que pourraient leur réserver ces charmants bambins. Mais comment faire lorsqu’on n’a plus de travail ? Fort heureusement, à chaque ennemi son arme et la lecture d’un conte, le Noël de Lobo, les aidera à annihiler toute velléité émanant de ces petites têtes blondes.

Évidemment, avec ce personnage, mené par son créateur, Keith Giffen, et par Alan Grant, on ne peut pas s’attendre à du bon sentiment ... Quoique la distribution de bourre-pifs, le tranchage de têtes et le mitraillage à tout va sont offerts avec sourire et mauvais esprit. Quand Lobo est payé pour un boulot (tout simplement tuer le Père Noël, parce que le Lapin de Pâques, il en a marre de passer pour un branquignole à côté de Claus), il n’y a pas de surprises avec lui, si ce n’est qu’on ne sait jamais jusqu’où il va aller.

Ceux qui n’aiment pas l’esprit de Noël devraient bien apprécier celui de Lobo. Quant aux autres, j’espère qu’ils vont bien se rendre compte que les deux auteurs sont à des années-lumière du premier degré et qu’un humour potache, même sanglant, n’a que vocation à créer quelques bonnes poilades !

Surtout que le traducteur, Jacques Collin, s’est efforcé à travailler les dialogues, en adaptant notamment le « Petit papa Noël » de Tino Rossi comme vous n’avez jamais dû l’entendre ailleurs.

Simon Bisley connaît le Czarnien par cœur. S’il ne se force pas pour les décors, les détails sur les protagonistes sont suffisants pour remplir les pages (faut dire que certains, par l’intermédiaire de Lobo, les occupent entièrement). Et évidemment, avec Lobo par Bisley, les mutilations sont exagérées, mais toujours dans un sens humoristique. Et puis même morts, ses personnages restent vivants, grâce une belle expressivité des visages.

A l’instar du Père Noël, cette petite vieillerie de 20 ans n’a pas pris une ride et il est toujours bon de la ressortir pour les fêtes ... Au moins pour se rappeler de bien boucher la cheminée pour éviter tout cadeau de Lobo !

« Petit Papa Lobo
Quand tu descendras d’là-haut
Avec des bastos par milliers
N’oublie pas de bien tous les tuer ... »

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 961 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/