Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

mardi 12 juin 2012
par Soyouz

Avengers


Avec ses deux Iron Man, Hulk, Thor et Captain America en août dernier, Marvel Studio a, plus ou moins, bien préparé pour le grand public sa nouvelle super production, véritable machine à dollars annoncée !

(JPEG)

On en a rêvé, Marvel l’a fait !
Beaucoup de fans de la Maison des idées l’attendaient et le studio n’avait pas le droit de se tromper, sous risque de faire s’effondrer la franchise qui a connu quelques succès depuis qu’il a pris en main la destinée cinématographique de ses héros. Et choisir un amateur de comic-books pour réalisateur, Joss Whedon, même expérimenté grâce à ses Buffy, pouvait être à quitte ou double. Quelques professionnels, également fans, s’étant déjà cassés le nez par ailleurs, que ce soit à la réalisation ou en tant qu’acteur. Surtout que celui-ci n’avait pas été totalement convaincant sur version papier avec ses Astonishing X-Men et que finalement, on a guère eu l’occasion de le voir sur un long métrage.
Mais le passionné a profité de ses connaissances pour nous sortir un film qui allie respect du matériel originel (sans forcément l’inonder de clins d’œil et utiliser Loki comme vilain pour la première aventures de cette équipe n’en est pas un) et respect de cette nouvelle continuité créée par les opus précédemment cités, sans oublier son métier.

(JPEG)

L’histoire n’est pas une grande surprise et ne perd pas de temps à lancer les hostilités. Même s’il semble plus judicieux de voir Thor avant, l’intrigue reste facilement compréhensible pour le spectateur moyen. Loki, qui a survécu à son affrontement avec le fils d’Odin, comme on a pu le voir lors d’une des scènes post-génériques, s’associe aux Chitauris, un peuple extraterrestre, pour voler le cube cosmique (vu dans Captain America) afin qu’ils puissent envahir la Terre. Les armes conventionnelles ne pouvant riposter face à de telles forces, voilà la bonne occasion qu’attendait Nick Fury pour réunir les plus grands héros de la Terre (Captain America, Thor, Iron Man, Hulk, la Veuve Noire, Œil de Faucon) en toute clandestinité après le refus du Conseil de financer un tel projet.

(JPEG)

Avec cette construction en trois parties distinctes (formation de l’équipe, attaque sur l’héliporteur, bataille finale), on n’a pas le temps de se rendre compte que le film dure 2h20, puisque lorsqu’on n’en prend pas plein les mirettes avec des effets spéciaux époustouflants (ce qui fait qu’on ne comprend toujours pas pourquoi le costume de la bannière étoilée ressort si mal à l’écran en faisant si « bon marché »). L’humour est très présent, même en plein milieu des combats. On a rarement eu l’occasion de voir un film de super-héros où l’ensemble du public riait autant. Whedon a clairement réussi à amener cette bonne humeur, cet aspect joyeux des comic-books d’antan, alors qu’aujourd’hui ils ne sont pour beaucoup que noirceur et pessimisme, caractéristiques que l’on peut retrouver, tout aussi bons qu’ils soient pour certains, dans les X-Men de Singer, les Batman de Nolan, les Spider-Man de Sam Raimi, sans parler de ceux où Frank Miller a participé !
L’autre point important, c’est qu’il n’a pas essayé de rationaliser, d’expliquer, de faire une étude psychologique de l’histoire : il l’a tout simplement racontée, avec le sens du merveilleux pré-Watchmen. Et la magie opère, les personnages se connaissent, évoluent, se fâchent, se battent, ensemble, sans qu’on ressente le besoin d’avoir plus d’explications ou de détails.

(JPEG)

Alors peut être que la connaissance des films précédents permet cela, mais il faut dire aussi que Whedon respecte le travail de ses prédécesseurs : les acteurs jouant Stark (Robert Downey Jr), Romanov (Scarlett Johansson) et Rogers (Chris Evans) sont en phase avec les films solo (se pose donc la question : où se situe la limite entre la performance de l’acteur et celle du réalisateur ?). Thor (Chris Hemsworth) semble finalement plus à son aise quand il est uniquement dans l’action et Mark Ruffalo reprend parfaitement le rôle de Banner, en semblant même plus crédible en tant que scientifique. Œil de Faucon (Jeremy Renner) est finalement le vrai nouveau (bien qu’il ait été aperçu dans Thor) et se fond bien dans le moule des héros Marvel, même si ici, c’est plutôt sa version ultimate qui est adaptée.
Sans pouvoir ne va pas dire sans importance. Tous les personnages auront un rôle prépondérant et en plus de créer différents types d’interactions entre eux, Whedon fera en sorte qu’aucun ne soit réellement plus mis en avant que d’autres (période électorale oblige, il fallait sûrement respecter le temps de paroles). Finalement, ce sera peut être Loki (Tom Hiddleston) qu’on verra le plus, impeccable et tout aussi ambivalent que dans Thor.

(JPEG)

Si Avengers sera un vrai plaisir pour les fans, il en sera également de même pour le spectateur lambda. Spectaculaire, vivant, drôle, bien adapté, c’est un véritable blockbuster de luxe réussi (sauf pour le titre non traduit, au point que « nous sommes les Avengers » sonne vraiment mal) que nous livre Marvel Studio et Whedon et ce, pour presque toute la famille.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 1461 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/