Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

samedi 23 août 2003
par Stefff56

Une histoire de continuité


Après la lecture de Generations, que je recommande chaudement à tous, il m’est venu l’idée d’un petit article destiné aux néophytes et consacré aux notions d’histoire et de continuité. L’objectif étant d’expliciter ces deux éléments qui tiennent (toujours) une place primordiale dans nos chers comics...

Au début était l’histoire...

Tout personnage a une histoire. C’est une évidence, puisqu’une fois passée sa première apparition, un personnage s’enrichit peu à peu. Intrinsèquement, le principe même des épisodes de comics apportent une pierre de plus à la construction de cette histoire. Mais régulièrement les auteurs apportent des éléments rétro-actifs, permettant aux lecteurs de mieux connaître les personnages : son passé, ses connaissances, l’origine de ses pouvoirs...
Cette notion d’histoire, de passif, est extrêmement importante puisqu’elle permet au lecteur de se créer mentalement le personnage (petit à petit), de l’enrichir et au bout du compte de le rendre tout simplement plus vivant. Si au début le personnage est régulièrement un brouillon, une esquisse de ce qu’il sera par la suite, le(s) scénariste(s) se charge(nt) de nous apporter des points de détails de son passé, de sa vie, de ses connaissances, les lieux qu’il a pu visiter.
Cette profusion de détails permet aussi de crédibiliser un personnage aux yeux des lecteurs, qui l’accueilleront plus facilement puisqu’il est important, puisque le scénariste se donne la peine de le décrire : ce ne sera pas un figurant, le personnage est destiné à jouer un rôle à l’avenir !

... Mais attention aux bugs !

La continuité découle directement de cette notion d’histoire. Le comic a maintenant plusieurs décennies derrière lui. Et certains personnages sont nés dans les années 30 !
Tout au long de ces années, les personnages ont acquis une histoire riche et vaste. Le nombre d’aventures qu’ils ont pu vivre s’accumulent et créent autant de détails historiques. Untel aura visité tel pays, combattu tel ennemi, fut supposé mort durant tant de temps, puis fut de retour dès les années X, etc ... Et on s’imagine bien qu’à force de les utiliser, ces personnages, et bien les détails s’accumulent !
Et s’il n’y avait qu’un seul scénariste, encore pourrait-il peut-être gérer le tout correctement ! Mais même pas ! En effet, au fil des années, il arrive souvent que plusieurs scénaristes se succèdent sur le destin d’un personnage. Et bien entendu, si un scénariste (voire un dessinateur) n’y prend pas garde, il finira par entrer en contradiction avec ce qui aura été dit avant sur ce personnage, finira par se planter par rapport à l’Histoire du personnage.
Et la voilà, notre sacro-sainte continuité !
La continuité, c’est le respect de l’histoire, du passif d’un personnage et de ce qui a été dit auparavant sur lui. Prenons un exemple tout simple pour illustrer le principe. Exemple que je prendrai volontairement dans la bd franco-belge afin que les plus néophytes nous comprennent. Vous êtes prêts ? Bien on peut y aller.
Vous savez tous comme moi que Tintin habite le château de Moulinsart. C’est entendu, on l’a tous lu dans les albums d’Hergé. Et bien imaginons qu’un beau jour, dans un album d’Hergé, on vous annonce que Tintin habite Paris. Interloqué, vous allez vous rendre compte immédiatement qu’il y a un truc. On vous avait dit que Tintin vivait à Moulinsart durant plusieurs albums et paf ! v’la que ça change sans prévenir ! Et bien voilà, nous sommes en plein dessus : une erreur de continuité !
Alors vous pourrez me dire que nos cerveaux imaginatifs pourraient penser par eux-mêmes que Tintin a déménagé, tout simplement. Mais alors, c’est laisser libre cours à notre imagination. Plus précisément à l’imagination de chacun, qui bien évidemment ne sera pas la même d’un invididu à l’autre. Vous pourriez aussi me dire qu’Hergé s’est royalement vautré lorsqu’il a dit que Tintin habitait Paris. Oui. OK.
Mais finalement ces problèmes de continuité sont par extension des problèmes de crédibilité. Car nous autres, lecteurs, auront bien du mal à accrocher à une histoire qui s’emmêle les pinceaux régulièrement. Tout comme nos amis lecteurs de bd franco-belges auraient bien du mal à accrocher à un Tintin déménageant tous les mois...
Pour en revenir aux comics, imaginez le problème avec des personnages ayant leurs aventures publiées tous les mois depuis parfois plus de 50 ans ! Parfois l’embrouillamini est tel que l’éditeur n’hésite pas à créer des univers parallèles pour justifier les erreurs... avant d’en refaire de nouvelles et être obligé de refondre le tout en une seule dimension en sacrifiant au passage une bonne partie de son écurie de vedettes (Crisis on Infinite Earths chez DC Comics) ! Ou bien un autre éditeur ressort les mêmes personnages mais tout neufs, au numéro un, avec une histoire qui reste à écrire (ex : le label Ultimate de Marvel)... sans s’encombrer de décénnies d’histoire.
Aussi, sommes-nous parfois obligés d’accepter quelques incohérences, quelques petits problèmes qui, il faut bien l’avouer, gâchent rarement le plaisir de lecture... si l’on est prêt à fermer les yeux gentiment !



Et maintenant amis lecteurs, je vous invite à nous faire part des grosses erreurs de continuité que vous avez pu relever ici ou là. Essayez d’expliquer en quoi il y a un problème afin que les néophytes comprennent un minimum (pensez que tout le monde ne lit pas du comic 12 heures par jour depuis 23 ans). Oui, je pourrais faire le boulot moi-même ; mais ça sera plus amusant à travers le forum qui suit, non ?
Amusez-vous avec la continuité !

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 8217 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/