Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

Moriarty #01-04 : The Dark Chamber


lundi 25 juin 2012
L'avis de Christophe Colin


Image Comics.

(JPEG) 1914, il y a vingt ans que James Moriarty a tué son plus grand ennemi Sherlock Holmes aux chutes de Reichenbach. Depuis, le pauvre professeur s’ennuie, il a même mis son ancienne vie de côté et sous le nom de Trumbold, mène une petite entreprise d’import/export. Les services secrets le contactent pour retrouver Mycroft Holmes, le frère du grand détective qui vient de disparaître. Moriarty pense que cette disparition est liée à celle d’un physicien de l’université de Durham, une de ses connaissances.

(JPEG) Avec l’aide d’une société secrète menée par le Serpent de Jade, il enquête mais se trouve confronté à d’autres intrigues et sociétés secrètes comme Black Hand et les Sons of Chaos menéspar Tartarus dont le but est de dominer le monde en l’annihilant. Le scénariste Daniel Corey et le dessinateur Anthony Diecidue nous proposent une nouvelle série consacrée à l’un des plus grands méchants de la littérature et plus grand ennemi de Sherlock Holmes. Corey essaie de faire d’un méchant un héros. Son entreprise est ardue mais il réussit à y parvenir en nous montrant les faiblesses de Moriarty et ce qui l’anime réellement. Le contexte historique a aussi toute son importance car l’Angleterre et le Monde vivent alors des temps troublés avant le début de la première guerre mondiale. Il n’est d’ailleurs pas étonnant de trouver ici des invités de marque comme le Docteur Watson, l’inspecteur Lestrade ou l’espionne Mata-Hari. Moriarty est ici dans la peau de son plus grand ennemi car il se trouve confronté à de grands périls et à des énigmes qui le dépassent mais il sait faire front.

(JPEG) J’ai bien aimé le trait de l’artiste Anthony Diecidue car il est très sombre et anguleux, donnant à cette histoire un aspect noir et angoissant et la sensation de ne pas savoir où le récit peut bien nous emmener. Il n’y a quasiment pasde couleurs vives, ce qui contribue à rendre cette atmosphère encore plus suffocante.

J’ai lu cette nouvelle série par curiosité car j’adore Sherlock, la série-télé de la BBC revisitant de manière actuelle les aventures du détective de Conan Doyle et j’avoue ne pas avoir été déçu car Corey et Diecidue respectent bien le méchant originel et en font quelque chose de captivant et de totalement différent.

Avis : Elémentairement Conseillé.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 719 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/