Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

mardi 7 février 2012
par Soyouz

Hommage à Al Rio


(JPEG) Né le 19 mai 1962 au Brésil, Alvaro Araújo Lourenço do Rio, plus connu sous son nom d’artiste Al Rio, vivait et dessinait dans la ville de Fortaleza, au nord du pays, le long de côte atlantique.

C’est au milieu des années 90 qu’on découvrit son coup de crayon, même si dans l’un de ses premiers travaux dans les comic-books, un épisode d’X-Men Unlimited #6, il est plutôt difficile de se donner une idée de son style puisqu’il travaille sur des esquisses de Paul Smith avec trois autres dessinateurs. Puis, l’année d’après, en 1995, il enchaîna chez DC trois épisodes d’Extreme Justice, un tremplin qui lui permit d’œuvrer de manière plus régulière chez Wildstorm et de se faire connaître auprès du grand public américain et français, via Gen13 puis DV8 pendant une bonne dizaine d’épisodes (tout en faisant un interlude avec Alan Moore sur Voodoo, en remplacement de Michael Lopez). Montrant des facilités à mettre en avant dans ses planches les courbes féminines avec un trait fin et précis, Chaos Comics lui proposa en parallèle de dessiner la série Purgatory publiée chez eux.

(JPEG) A la fin de l’année 99, il termine joliment la saga Outlander de la série Star Wars chez Dark Horse (puis dans la première série Infinities) pour enchaîner avec la mini-série tirée du film d’animation Titan A.E., tout en lançant sa propre création chez Image, Exposure, mettant en scène (je vous le donne en mille) deux héroïnes aux formes très généreuses.
Chez Marvel, c’est surtout sur des fill’in ou des remplacements qu’on le voit (dont un Captain America de l’époque Heroes Reborn ou encore dans Heroes for Hire), parfois à la dernière minute ce qui explique des résultats graphiques variables (Voodoo en fait partie).

(JPEG) En fait, à partir de 2005, il sera surtout reconnu comme artiste de couverture depuis que Zenescope Comics l’embaucha pour celles des Grimm Fairy Tales, puis 1001 Arabian Nights : The Adventures of Sinbad, le genre de travail qu’il appréciait et maîtrisait plutôt bien, s’étant déjà entrainé sur des titres d’Avatar Press. De plus, réaliser des pin-up coquines et humoristiques semblait assez naturel chez lui (nombreux sont ceux qui lui demandèrent des commissions, il suffit d’aller sur son site pour en être convaincu).

Néanmoins, en 2009, on le retrouva comme dessinateur sur les quelques numéros de Vampirella : Second Coming (chez Harris Comics) mais également en 2010 sur la mini-série New Mutants Forever.

Malheureusement, ce retour aux planches à cases sera de courte durée puisqu’il nous quitta subitement le 30 Janvier 2012, dans des circonstances assez troublantes. Même s’il n’était pas le plus connu des dessinateurs brésiliens, ses passages chez de nombreux éditeurs et son travail sur DV8 et chez Zenescope lui valent la reconnaissance de nombreux fans et de la profession.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 1062 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/