Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

mardi 26 janvier 2016
par Kab

X-Men #23 : Aide-toi...


(JPEG) Scott Summers est en Alaska pour se reposer et décompresser un peu mais Sinistre s’en moque. Par réflexe, Cyclope attaque mais cela ne fait rien au généticien fou qui est venu pour parler au leader des X-Men et lui confesser son rôle dans le récent combat contre Stryfe.
Sinistre explique à Cyke que fasciné par son matériel génétique, il a pactisé avec Stryfe pour avoir un échantillon adn de la descendance Summers. Seulement voilà, il a été trompé et quand il a ouvert ce qui devait contenir l’échantillon, il a libéré par inadvertance le virus Legacy puis il lui dit que lui et ses frères doivent survivre. Pour cela, il donne Cyclope en pâture aux troupes d’Apocalyspe pour le tester mais sans le tuer.

Au Japon, les X-Men sont dans le pétrin. Betsy et Kwannon ne savent plus qui elles sont, leurs corps, leurs psychés et leur âme ont été mélangés, elles sont en colère et veulent des explications et entendent bien en avoir. Pour ça, elle se rendent d’abord chez Nyoirin en compagnie du Fauve et de Gambit puis ils se séparent. Les deux télépathes vont à la recherche de Matsu’o tandis que les garçons se rendent chez Shinobi pour mettre les points sur les i.

A Westchester, Logan fait son rapport de mission et il n’est pas des plus optimistes, mais les preuves du retour du plus grand ennemi des X-Men ne laissent plus de place aux doutes.

Si on lit cet épisode comme ça, il faut bien avouer que c’est assez moyen. Par contre si on regarde ce qu’il aura amené, pas forcément en bien, c’est incroyable.
En une phrase, Nicieza lance l’une des plus grandes sous-intrigue des X-Men : le troisième frère Summers (ou plus d’ailleurs, on en sait rien). Cette histoire sera résolue assez mal d’ailleurs par Ed Brubaker dans la mini série X-Men : Deadly Genesis, treize ans plus tard à quelques mois près.
Pour en revenir à l’épisode qui nous concerne, il ne se passe donc pas grand chose. Cyclope apprend le rôle de Sinistre durant le Chant du bourreau, ce que nous savions déjà. Wolverine annonce le retour de Magneto, ce dont on pouvait nous aussi se douter et l’intrigue Kwannon/Betsy est mise en arrière-plan et n’avance pas des masses. Malgré tout, le scénariste arrive à bien faire passer la pilule par de bons dialogues et un bon sens du rythme.Au moins, on ne s’ennuie pas.

Andy Kubert ne change pas. Les planches sont détaillées mais les personnages ont tous le même menton et si son découpage est agréable, ses planches ne sont toujours pas dynamiques.

Parution française dans X-Men #12 aux éditions Semic.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 260 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/