Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

mardi 26 janvier 2016
par Kab

X-Men #28 : Le diable en la demeure


(JPEG) Jubilé fait des cauchemars depuis le départ de Logan. Elle ne se sent plus en sécurité avec le nouveau pensionnaire de l’institut qui n’est autre que Dents de Sabre.
Si Jub’ n’a pas l’âge de questionner la décision de Xavier, Jean Grey, elle le peut. Elle réunit son mari, Ororo et Hank pour discuter de ce nouvel hôte indésirable. Mc Coy et Grey sont d’accord sur le fait qu’il est trop dangereux et instable. Quand à Tornade et à Cyclope, ils pensent que c’est le but de l’institut et prennent le cas de Malicia, une ancienne vilaine comme exemple.
A l’institut, Xavier ne peut que constater les effets dévastateurs du virus Legacy sur le corps de Betsy Braddock ou Kwannon. La vérité n’est pas encore faite. Moira l’appelle car Creed est en pleine crise. Moira et Sean ont envoyé Psylocke lui fournir sa rafale psy mais après l’avoir facilement maîtrisé, il la refuse préférant que ce soit Jean qui vienne lui donner puis c’est au tour de Malicia et de Gambit de s’approcher de ce patient récalcitrant. Ils lui apportent son repas. Malicia s’est portée volontaire et Rémy préfère assurer ses arrières. Victor se met alors à menacer Lebeau et à vouloir raconter une vieille histoire entre eux.

De retour à Westchester, Jean, Scott et Xavier discutent du fait d’avoir le pire ennemi de Wolverine comme pensionnaire. Charles reste ferme sur sa position. Mc Taggert demande de nouveau l’aide d’un psy pour Dents de Sabre et cette fois-ci, la futur madame Summers décide d’y aller afin d’affronter ses peurs.

Encore un épisode intimiste, encore plus cette fois-ci car le côté soap de la série est mis en avant. Comment les X-Men réagissent t-ils à la présence d’un tueur psychopathe dans leur murs ? Même si les avis sont partagés, on peut voir qu’ils ne le vivent pas très bien. Certains ont peur, d’autres sont excédés. En tout cas, chacun semble avoir ses raisons de le vouloir ailleurs. Nicieza joue très bien avec les peurs de ses personnages, de comment ils les affrontent et commence et finit habilement sur Jubilé comme si une boucle était faîte.
En soit, il ne se passe rien mais le travail sur la psychologie des personnages est vraiment agréable et les dialogues font passer le tout à merveille. Il sait aussi faire monter la pression doucement car l’affrontement entre Jean et Victor est annoncé et passe pour obligatoire vu son histoire avec Logan et ce qu’elle ressent pour lui, surtout qu’elle va se marier. Ressent-elle la même chose pour Creed qui se plaît à n’être que la face opposée de Wolvie ?
Les intrigues en sous-mains comme le virus Legacy avancent aussi et Nicieza ne semble toujours pas oublier Kwannon.

Au dessin, c’est toujours Andy Kubert. J’avoue avoir un peu de mal avec ces personnages à la mâchoire carrée et tous bien bâtis, de même pour les femmes avec ces longues jambes. J’ai souvent l’impression de voir le même personnage pourtant cela passe bien, mais je préférerais le voir encré par son père car c’est bien plus agréable à l’oeil.

Publication française dans X-Men #14 aux éditions Semic

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 166 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/