Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

mardi 26 janvier 2016
par Kab

X-Men #27 : Chant de deuil, cri de joie


(JPEG) A Los Angeles, une jeune fille sdf du nom de Threne hurle de terreur et de douleur. Les policiers qui la connaissent s’approchent d’elle pour tenter de la calmer mais elle ne peut plus se contenir et explose tuant les deux hommes au passage.
Un peu plus loin au C.H.U de la ville, Malicia, Bobby et Hank sont au chevet d’Infectia, une mutante qui a été contaminé par le virus Legacy de Stryfe. Mc Coy se sent impuissant car la jeune femme meurt. Il n’est pas le seul à ne pouvoir rien faire, le docteur Nathan Milbury aussi. Ce que ne savent pas pour le moment nos X-Men, c’est qu’il ne s’agit que d’un nom d’emprunt de Mister Sinistre qui lui aussi s’intéresse de très près à ce virus et surtout à son éradication. Peu après le départ de Milbury, l’infirmière arrive pour faire une prise de sang déjà faîte par Sinistre. Nos héros sentent alors le coup fourré.

A Westchester, Kwannon et Betsy s’affrontent. Psylocke voulait tester les réflexes de celle qui possède son ancien corps et savoir comment le virus l’affectait.

Sur la côte ouest, notre trio se trouve devant un hangar qui cache le labo de Sinistre. Il semble abandonné et squatté par des sdf. Pendant que le Fauve trouve des éléments dans sa lutte contre le virus dans les fichiers de son ennemi, Malicia a repéré Threne et se décide à aller la chercher pour l’aider mais elle arrive trop tard, le généticien fou est déjà là.
L’affrontement est vite fini par l’intervention de cette nouvelle mutante qui explose une seconde fois. Sinistre se propose alors de l’emmener car elle peut l’aider dans sa recherche d’un vaccin et il pourra l’aider à contrôler ses pouvoirs. Le Fauve accepte à contre coeur, puis de retour à l’hôpital, il emmène Infectia sur les collines surplombant la ville lui permettant de ne pas mourir dans un hôpital.

Après deux numéros insérés dans des crossover, Fabian Nicieza revient sur le virus Legacy et l’aborde du côté humain. L’épisode est centré sur Henry Mc Coy, sa détresse et son impuissance face à ce virus lancé par Stryfe pour détruire les mutants mais aussi sur les choix que tout un chacun doit faire.
Nicieza a toujours su travailler sur un personnage et faire tenir ses histoire en un seul numéro, ce qui est encore le cas ici. Le casting réduit lui permet plus d’intimité et une approche plus personnelle des personnages. L’opposition avec Sinistre est assez bien gérée car au final les deux hommes ne sont pas si différents, ils veulent plus que tout éradiquer ce virus, seul leurs méthodes diffèrent.
Il y a peu d’action au final, ce qui n’est pas un mal. Les dialogues sont très bien écrits, les moments émouvants sont présents mais pas poussifs. La scène de fin est d’ailleurs très bien gérée par le scénariste.

Richard Bennett effectue un petit passage. Je ne connaissais pas ce dessinateur. J’aime bien son style, ça change d’Andy Kubert que je trouve un peu trop caricatural et figé. C’est moins propre que le dessinateur attitré, mais cela reste très agréable et ce changement de style est vraiment agréable. C’est fluide même si la mise en page avec des planches à 90° fait un peu bizarre et gêne un peu la lecture.

Parution française dans X-Men #13 aux éditions Semic.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 224 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/