Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

Grant Morrison - (R)évolutions


jeudi 1er mars 2012
L'avis de Soyouz


Les Moutons électriques

(JPEG) Cela peut paraître étrange de « déjà » voir un livre sur Grant Morrison alors qu’il nous semble bien loin d’être à la fin de sa carrière. Pourtant, Yann Graf n’a eu aucun mal à remplir les 220 pages de ce livre et je pense qu’en plus, il s’est retenu.
L’auteur choisit de réaliser une biobibliographie analytique de l’Écossais, allant chercher au plus loin de ses productions anglaises, et pas seulement par simple volonté d’exhaustivité : on voit déjà ses fixettes et thématiques préférées qu’il ne manquera pas de développer dans ses productions futures.
Par conséquent, outre une intéressante analyse au fil de l’eau sur l’auteur et son œuvre (sans oubliés ses projets avortés), Graf nous permet de découvrir ou d’en savoir plus sur des histoires méconnues de l’auteur, ainsi que sur les séries dont on (le lecteur français uniquement VF) connaît le succès critique mais sans réellement savoir pourquoi à cause d’une publication en France quasi inexistante ou inachevée (Animal Man, Doom Patrol, Les Invisibles...).

Contrairement aux précédents livres dans la même collection, Yann Graf utilise habilement les encarts typiques des ouvrages des Moutons électriques afin d’effectuer des guides de lecture sur les séries majeures anglaises et américaines de Morrison (enfin, presque tout son travail en fait), suffisamment conséquent et attractif pour donner envie de se (re)plonger dedans ou d’en espérer un jour une version française (ou d’effectuer des achats compulsifs chez les voistes).

L’ouvrage se termine par une cinquantaine de pages très intéressantes et instructives évoquant l’univers de Morrison dans sa globalité, avec entre autres ses thèmes et ses modes d’écriture.

Enfin, s’il y avait un bémol à évoquer pour cet excellent ouvrage très bien écrit (ce qu’on ressent dès l’introduction, qui est d’une précision et d’une efficacité rares), c’est de ne pas développer les défauts du Britannique (car il doit bien en avoir quand même !!!), même quand ils sont abordés au détour d’une analyse et même si l’auteur se garde bien de faire dans le culte irraisonné. Et puis on aurait aimé en avoir encore plus sur Batman et Final Crisis, comme du rab à la fin d’un très bon repas !

Avis : Monsieur Graf, on prend rendez-vous pour le tome 2 dans 20 ans !

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 1025 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/