Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

Terra #01-04


mardi 7 décembre 2010
L'avis de Kab


(JPEG) La nouvelle Terra sauve une race souterraine de monstres qui veulent détruire leur ruche. Avant de retourner à la surface, elle sauve des humains piégés sous terre. A sa sortie, elle est accueillie par la presse qui a suivi ses exploits depuis plusieurs semaines.
Pendant ce temps, un industriel du nom de Richard Faulkner emmène certains entrepreneurs du gouvernement sous la surface pour tester le nouvel appareil de forage mobile, le Earthmover One. Faulkner découvre une mare et est exposé à un étrange liquide qui transforme son corps. Avide de pouvoir, il tue ses contacts du gouvernement.
Plus tard, Terra se retrouve sur une île dans le Pacifique Sud, où elle affronte une autre race souterraine, les Lavarians. Ils terrorisent un village local et ils ont réveillé un volcan. Power Girl arrive et aide Terra à lutter contre les Lavarians. Les deux femmes sortent victorieuses du combat mais Terra est grièvement brûlée. Power Girl l’emmène au QG de la JSA où son coéquipier le Doctor Mid-Nite lui fait quelques tests. Mid-Nite découvre que cette Terra a une correspondance génétique exacte avec la dernière femme ayant utilisé ce nom de code.
A son réveil, la jeune héroïne est choquée et furieuse que des examens aient été faits sur elle alors qu’elle était inconsciente. Elle s’enfuit furieuse du laboratoire. Power Girl tente de la rattraper et de lui expliquer son point de vue. Leur dispute est interrompue quand elles voient Silver Banshee faire du grabuge dans le métro. Elle est à la poursuite d’un jeune homme qui garde une vieille pierre. Kara affronte Banshee pendant que le jeune homme s’enfuit poursuivi par Terra mais il tombe et s’électrocute sur les rails, libérant le pouvoir de l’artefact et surtout la puissance de Gorsedd, un ancien dieu sumérien. Power Girl commence le combat tandis que Terra convainc Silver Banshee de les aider en lui disant qu’elle est trop lâche pour faire face à un être aussi puissant que Gorsedd.

(JPEG) Quelques heures plus tard, à Markovia, Geo-Force combat un zombie appelé Deadcoil. Notre jeune héroïne utilise ses pouvoirs pour arrêter l’armée de Deadcoil pendant que Geo-Force appréhende le méchant lui-même. Mais les choses tournent mal et Brion tombe sous le contrôle du zombie qui en prend possession. Terra se bat contre lui mais il est difficile de garder le Géomorphe à distance sans nuire à l’hôte d’accueil. Lorsque Deadcoil essaie de transférer son essence, Terra parvient à le piéger. Elle emmène le prince de Markovia dans son royaume souterrain du nom de Strata pour le sauver.
Le prêtre de Strata explique à Geo-Force que leur société veille sur la Terre et qu’ils ont toujours choisi un champion pour protéger l’environnement. Le premier de ces champions est la propre sœur de Byron, Tara Markov. Atlee est leur champion le plus récent.
A la surface, Veronica insiste pour que Richard lui montre la piscine de Quixium où il a acquis son nouveau look. Bien que réticent, il lui montre. Veronica plonge dans le réservoir fondu et ressort avec un corps fait de cristal bleu, tout comme Richard mais elle finit bloquée comme une statue. Accidentellement, une tribu de subterraneans insectoïdes les attaquent et explosent la statue. Faulkner devient fou et jure qu’il va utiliser tout son pouvoir et ses ressources pour prendre le contrôle de toutes les couches souterraines. Il finit par arriver à Strata dont il accuse les habitants de la mort de sa compagne. Geo-Force et Terra vont devoir s’unir pour le vaincre.

(JPEG) Après avoir relancé le personnage de Terra dans Supergirl #12, le duo Gray et Palmiotti nous gratifie d’une mini série sur cette nouvelle héroïne. Le ton est délibérément fun, il y a beaucoup d’action, de nombreux gags et d’excellents dialogues. Les scénaristes ne nous dévoilent pas tout de suite qui est Terra pour garder du suspens, les personnages liés à l’ancienne héroïne comme Byron sont présents et bien exploités. Malgré toutes ces bonnes qualités, on ne peut pas dire que ce soit indispensable ou même excellent. C’est de bonne facture et frais mais ça s’arrête là. Il n’y aura pas de suite et le personnage sera peu exploité devenant un sidekick de Power Girl dans la série écrite par le même duo.

Au dessin, c’est du pur bonheur. Amada Conner est en très grande forme, les personnages sont très expressifs, c’est dynamique, les planches sont bien détaillées, on n’a pas de gaufrier en 16/9 ème ce qui fait vraiment du bien comparé à cette mode actuelle de ne plus faire que de grandes cases en longueur. De plus, le style de Conner est très rond et correspond au scénario fun des deux compères.

Mon avis : Une mini un peu ovni qui n’aura pas de suite mais qui sans être de grandes prétentions permet tout de même d’avoir un agréable moment de lecture.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 1218 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/