Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

mercredi 7 juillet 2010
par Soyouz

Hommage à Al Williamson


(JPEG) Alfonso "Al" Williamson est né le 21 mars 1931 à New-York, mais déménagea rapidement à Bogotá en Colombie, avant de revenir définitivement aux États-Unis à 12 ans.
Très tôt, il est attiré par les comics strips d’Alex Raymond et notamment ses Flash Gordon (qu’il finit par dessiner dans ses nouvelles aventures en septembre 1966) et c’est donc tout naturellement qu’il intègre la Burne Hogarth’s Cartoonists and Illustrators School, où il rencontra notamment Wally Wood.
Il est difficile de ressortir des moments forts de la carrière d’Al Williamson tant il a œuvré pour ce médium dès les années 50. En fait, c’est plus exactement à la fin de l’année 1948 qu’il publia ses premiers travaux dans Famous Funny et New Heroic Comics #51, alors qu’on a longtemps cru que c’était sur Tarzan qu’il avait fait ses toutes premières armes. Cette même année, il a été co-dessinateur avec Frank Frazetta (une première collaboration qui en amènera d’autres dans les années 50) de trois pages d’un polar publié dans Wonder Comics #48.

(JPEG) Prolifique et perfectionniste, il traversa les décennies qui suivirent, capable de dessiner tout style d’histoires, du western et de la science-fiction tout d’abord, puis de l’horreur, du polar, de la guerre pour les petits comme les grands éditeurs de chaque époque, collaborant avec les plus grands noms. Dans les années 80, il se forgea une réputation dans les illustrations d’adaptations, pour des films comme L’Empire Contre-attaque, Le Retour du Jedi, Flash Gordon, Blade Runner. Il encra même celle de La Menace Fantôme. D’ailleurs, même s’il connu son premier travail d’encreur sur des pages de Jack Kirby en 1958, ce n’est qu’au milieu des années 80 qu’il en fit son métier, avec succès. Comme pour sa carrière de dessinateur, on le voit partout et au côté de noms prestigieux, comme John Romita Jr, Mike Mignola, Gene Colan et tant d’autres. John Romita Sr le considérait comme un des meilleurs encreurs du monde, qui sublimait les dessins de l’artiste avec qui il travaillait.

(JPEG)

Primé à de nombreuses reprises, cet amoureux du comic-book travailla jusqu’à 70 ans. Il nous quitta le 12 juin 2010 et si on n’associe pas forcément Williamson à un personnage ou une série, son apport et son influence pour cet art sont considérables. Des artistes comme Berni Wrightson ou Archie Goodwin le savent plus que d’autres.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 1139 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/