Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

The Boys #06 : Quand faut y aller...


lundi 21 juin 2010
L'avis de Kab


(JPEG) The Boys #23-26 : Silver Kincaid, une membre des G-Men c’est suicidé ce matin dans une petite ville perdue des Etats Unis. Cela inquiète le boss de Butcher qui lui demande de faire quelque chose. Hughie vit un amour quasi parfait avec sa nouvelle amie mais sa nouvelle mission vient un peu tout gâcher. La plupart des membres de l’équipe sont des mecs connus par les super-héros sauf lui qui vient tout juste d’être recruté. C’est aussi l’occasion de le faire passer à une étape supérieure. Le voilà maintenant déguisé en super héros pour infiltrer les G-Men. Il doit en fait passer par un autre groupe, les G-Wiz, une sorte de groupe de jeunes en attente de passer dans l’équipe prime. Malgré leur mauvais goûts et les séances de masturbations collectives, notre infiltré commence à bien les aimer et demande à rester encore un peu sur cette mission.
Dans la ville ou Kincaid a été tuée, La crème enquête sur l’ancienne vie de la super-héroïne.

Début de l’arc faut y aller, Ennis maîtrise toujours aussi bien sa barque et après s’être attaqué à la JLA, Batman et autres, il passe maintenant au tour des X-Men et de leurs multiples groupe.s Comme toujours la critique est drôle et très réelle. Pour l’histoire en elle même, pour le moment , il est difficile d’en faire une critique car il manque encore quatre épisodes.
Darrick Robertson est comme toujours au top, son trait si reconnaissable est parfait à l’ambiance pipi caca crado que veut son complice scénariste. Il se fait remplacer par John Higgins dans le dernier épisode et le changement est brutal. Le trait est plus fin, moins sombre. Malgré de bonnes qualités et après s’être habitué au style de Robertson, le changement est trop grand et casse la lecture.

Pour finir, un coup de gueule à Panini qui se permet de sortir en une fois les sept derniers épisodes de Powers, mais qui ne peut faire pareil pour The Boys coupant alors un arc en deux. Je ne comprends pas pourquoi la série de Bendis a un traitement de faveur. Pour le coup, je suis assez dégoûté car quatre épisodes, ça fait quand même très léger.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 1057 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/