Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

lundi 10 mai 2010
par Soyouz

Strange Spécial Origines #145 bis


Editions Lug - Collection Super-Héros

(JPEG) Après Spider-Man, Hulk, les Quatre Fantastiques, Docteur Strange, Daredevil et Nick Fury, le 5ème hors série de Strange s’intéresse enfin aux origines du personnage qui est le fer de lance du magazine depuis son premier numéro, j’ai nommé l’Invincible Iron Man. C’est donc par le fameux Tales of Suspense #39 (déjà publié dans Strange #1) que l’on commence la redécouverte du héros. Cet épisode a été réédité au moins par Lug/Semic, par Arédit, ainsi que déjà deux fois par Panini [1]. Il ne vous sera donc près difficile de vous le procurer sans forcément passer par la vieillerie que je vous présente.

Mais ce Strange Spécial Origines possède quand même plusieurs particularités intéressantes. Tout d’abord, il y a la partie éditoriale habituelle où Lee présente le personnage, et rappelle surtout les conditions de l’époque de sa création. Et c’est important de connaître ces aspects afin d’avoir suffisamment de recul à la lecture de cette histoire de 13 pages [2]. En effet, en 1963, les Etats-Unis sont empêtrés dans la guerre du Vietnam et un certains nombre d’Américains ont une vision assez manichéenne du conflit. Stan Lee, Larry Lieber et Don Heck montrent donc Stark comme le gentil et altruiste industriel blanc (cela fait bien sourire puisqu’il est fabricant d’arme) et Wong-Chou comme le puissant et violent chef de guerre jaune. Rien de mieux pour mettre en avant son héros à travers tous ces clichés. Cette première aventure marque quand même le ton de la série, car contrairement aux X-Men ou à Spider-Man, Iron Man combattra, au fil des années, très régulièrement un représentant de « l’ennemi » de l’Amérique du moment (excepté Cellulite-Man ... quoique c’est évoqué dans What if #34).

(JPEG) L’autre point fort à propos est ce Tales of Suspense #97 de janvier 1968. L’histoire de Lee (illustrée par Gene Colan) en elle-même n’a rien en particulier puisqu’on voit un Iron Man un peu moribond envoyé en pâture à la Maggia par Morgan Stark, endetté jusqu’au cou. Mais un personnage va faire sa première apparition le temps de quatre vignettes et une ombre : Whiplash, alias l’Homme au fouet comme on aimait l’appeler en France, sous une forme bien différente (avec son violet, sa cape et sa queue de cheval rousse) de celle qu’on peut voir dans le film. D’ailleurs, ce personnage a changé plusieurs fois de look au fil des années jusqu’à sa mort, mais cela est une autre histoire.

Enfin, le périodique s’achève avec le premier épisode de la première série Silver Surfer qui nous conte les origines du héraut de Galactus, avec de nombreux invités cosmiques et surtout 37 pages signées John Buscema. Un classique des classiques.

[1] Tout d’abord dans Marvel Les Origines #2 (décidément), et également dans la première intégrale de la série

[2] Pour rappel, Tales of Suspense est une anthologie. Par la suite, Captain America accompagnera Iron Man.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 1707 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/