Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

Ultimate X-Men #13


mercredi 11 juin 2003
L'avis de Shenron


Je ne sais pas pourquoi, mais UXM m’apparaît comme un comic vraiment excellent. Pourtant rien de révolutionnaire, mais de l’ensemble se dégage un niveau de qualité assez impressionnant. D’une part Marvel France fait un excellent travail, avec une maquette simple et efficace, un courrier des lecteurs intéressant, un contenu éclairé. D’autre part, le comic lui-même est de très bonne qualité. Le scénario, les dessins, les guests, bref tout fait théoriquement plaisir au lecteur qui se sent respecté. La sensation d’avoir un livre de valeur entre les mains est totalement présente. Seule petite ombre au tableau, le travail de Kaare Andrews sur le dernier numéro. Et il va encore falloir se « taper » un épisode illustré par cet intrus. malheur...

(JPEG) Le choc ! Autant la première partie d’Andrews m’avait déçu, autant celle-ci est excellente. J’ai du mal à croire que le même artiste soit aux pinceaux. En effet, en l’espace de 2 pages, il remet les pendules à l’heure. Son style est tout simplement devenu bon. Première page : Cyclope et Wolvie descendent en rappel dans un tunnel de l’ex base de Magneto en terre sauvage. Les attitudes, costumes, sont excellents. La gestuelle de Cyke est criante de vérité. Page suivante, logan se pose au sol, ramassé comme une bête, avec l’élégance et la légèreté du shinobi. Ce que je veux dire c’est qu’Andrews parvient à faire un mélange manga-comics assez neuf, et pour une fois ni basé ni calqué sur le style Madureira. En gros le style est comics mais les « contours » sont manga-comics. Vraiment intéressant.

L’histoire ensuite permet de voir quelques scènes classieuses, notamment sur Wolverine qui a permis à l’artiste de prendre son pied. Regardez-moi ces griffes, longues, brillantes et tranchantes !!! Bien sûr, tout n’est pas parfait et certains dessins sont encore limites, mais la marge de progression de l’artiste me semble assez conséquente, et de fait je comprends qu’il se soit vu confié ces deux épisodes. A surveiller !

Le scénario est assez sympa, car Wolverine et Cyclope restent sur une explication virile à propos de Jean, et la mission semble secondaire à ces deux là. Les soldats disparus sont morts, car assimilés par un ordinateur géant qui va donner plein de problèmes au monde. Petit dénouement humoristique, alors qu’il part dans son délire de domination et que Logan et Scott sont en train de réaliser les problèmes à venir, Kitty phase le giga-PC vivant sans faire exprès et le détruit. Voilà c’est tout, fin de l’histoire. C’est inattendu et marrant, alors pourquoi pas ?

Le second épisode voit le retour de Kubert. Afin de ménager le suspense, je dirais simplement qu’il va être question du phœnix. Orientation intéressante : le prof X essaie de convaincre jean que le phœnix n’est qu’une manifestation de sa psyché qui se nourrit de ses pouvoirs et non une entité extraterrestre. Où est le vrai ? A vous de le dire. Nous aurons aussi droit à plus de lumière sur les financements dont bénéficient Xavier et son école. Nous voyons également le fauve qui, suite à son faux rendez-vous galant, se retrouve dans une ruelle, lourdement battu par la Confrérie. La pleine page en plongée de Mc Coy dans cette ruelle est suffisamment éloquente pour indiquer à quel point ce génie se sent « minable ». Alors qu’il avait Ororo pour lui (ce qui n’est pas rien vous en conviendrez !), il se retrouve responsable du retour de Magneto, pour une poulette virtuelle d’internet. Le scénariste justifie la méga-bourde du fauve, et celui-ci ne peut que se reprocher sa bêtise. A noter aussi le retour théâtral de Magneto, qui a quand même un gros problème psychologique. Ses manières semblent avoi monté d’un cran dans la radicalisation, car il n’hésite pas assassiner celui qui l’a « libéré ». Un Magneto fou et vraiment méchant, ça n’est pas pour me déplaire. Coté dessin, rien à dire de Kubert, certainement un des meilleurs dans sa partie en ce moment. L’apparente simplicité et le relâchement volontaire du trait ne font qu’accentuer sa maîtrise du monde UXM. 

Malheureusement, il va partir avec son camarade scénariste. Que deviendra UXM à ce moment ? Même si les remplaçants sont à priori bons (Bendis et Finch), une page se tournera forcement. Profitons bien de ces épisodes, car ils auront été les premiers et (peut-être) les meilleurs d’Ultimate X-men.

(Je n’évoque même pas Ultimate War, car l’attente m’est insoutenable, mais dans quelques jours...)

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 1699 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/