Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

Crossgen Spécial #10


dimanche 25 mai 2003
L'avis de Taz


Les séries Crossgen en France souffrent d’un gros problème : leur périodicité. Nous n’avons droit qu’à un épisode tous les deux mois pour chaque série. L’attente se fait plus longue et surtout l’intérêt décroît. La preuve en est du nombre de série crossgen critiqué sur France-comics.

(JPEG) Crux : les cinq atlantes aident les Australiens à accomplir leur transition qui doit leur permettre d’atteindre un niveau supérieur d’existence mais aussi d’échapper à la Négation. Les dessins de Steve Epting sont toujours de la même qualité, classiques et constants, malheureusement c’est le genre de dessinateur qui reste mal-aimé alors qu’il maîtrise parfaitement le dessin et la narration, il n’a pas un style attrayant. Ses dessins sur Crux sont de toute beauté servant parfaitement le ton de la série.

Mystic  : Après avoir combattu contre Animora et Darrow, Mystic s’accorde une pause. Elle s’amuse donc avec ses amis fêtards. Des amis que nous n’avions jamais vus dans la série et qui pourtant ont une grande importance dans la vie de Giselle. Ainsi le coup de théâtre final est un pétard mouillé. Il est impossible au lecteur de compatir à la tristesse et à la colère de Giselle qui est déçue par les actions de « ses amis ». Cet épisode n’est pas dessiné par Brandon Peterson, ce qui n’arrange pas les choses, mais par Fabrizio Florentino, un dessinateur qui a un style très proche d’un autre dessinateur au nom italien : Claudio Castelianni mais en plus moche. Et ce n’est pas l’encrage de Matt Ryan qui vient arranger les choses. L’intrigue quant à elle lorgne du côté des histoires policières des années trente. Au final, on a le droit à un fill-in qui se voulait important (Giselle trahie par ses amis) et qui pour nous n’est rien d’autre qu’une histoire mal racontée.

Sigil : Samandhal Rey est de retour après son escapade chez Meridian et Brath, il revient juste à temps pour sauver l’alliance (de Star Wars ?). Son voyage a été apparemment riche en enseignements puisqu’il se rend compte qu’il est bien plus puissant qu’il ne le croyait. Du coup, il pleure sur le sort de Royia, son amie devenue hologramme, car il aurait pu la sauver. Pendant ce temps, Zannati est en danger de mort kidnappée par son ex-mari et Tchlusarud a été trahi par sa reine mère. Cela fait la deuxième fois que Zannati est livrée aux mains de son ex-mari et pour Tchlusarud, il n’a pas été longtemps l’ennemi juré de Sam. Par contre, il mérite le nom de loser. Scott Eaton est un bon dessinateur mais le coloriste fait un travail assez uniforme, les vaisseaux spatiaux et les immeubles ne sont que d’une seule couleur, ce qui donne une prédominance de couleurs (gris, noir, marron, vert foncé) qui rend très mal visuellement. Le feuilletage d’une série Crossgen donne ainsi une impression de laideur alors que les dessinateurs sont le plus souvent doués (comme Scott Eaton).

Ce Crossgen spécial est déjà oublié. Savoir si Sam va survivre, si Giselle se remettra de la trahison de ses amis ou si le gamin et le vieux de Crux reviendront un jour avec les autres Atlantes m’est complètement égal ! Si vous feuilletez un épisode, il vous semblera moche, car l’ensemble donne une chose assez floue virant sur l’orange et le noir. Je ne le conseille qu’aux fans, dont je fais partie ( ?). Aux autres je conseillerais Crossgen Universe.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 1301 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/