Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

lundi 15 octobre 2007
par Soyouz, Christophe Colin

Les personnages de comics méconnus-partie 20 : Grotesk


(BMP) En février 1968, la première page du 41ème épisode des Uncanny X-Men faisait apparaître un tout nouveau personnage : Grotesk le Sub-humain.

Ce personnage est un pur produit marvelien. Tout d’abord, il est issu d’une grande civilisation guerrière basée dans les profondeurs de la Terre (entre les Déviants, les potos de l’Homme-Taupe, les Hommes de lave et j’en passe, les sous-sols terrestres sont surpeuplés dans la maison des idées). Bien sûr, ce peuple avait une technologie très avancée, au point que leurs guerres incessantes ont créé les volcans (si si, je vous jure) et il était également totalement inconnu des humains. Un jour, ils voulurent envahir le monde de la surface et c’est à ce moment là que les humains se lancèrent dans des tests de bombes atomiques (qu’il prit pour un tremblement de Terre) retentit et détruit une bonne partie de la populace. Puis suivirent les radiations et le prince Gor-Tok (oui, c’est son vrai nom) devint le seul survivant. Ces effluves radioactifs ont aussi altéré son corps et il devient par conséquent beaucoup plus fort et résistant physiquement et mentalement. Je rappelle à tout hasard que la radioactivité est la principale cause de superpouvoir dans les années 60.

(JPEG)

Et dernier clin d’œil sur ses origines : il rejoint la surface par un tunnel de métro et se retrouve alors nez à nez avec le duo Iceberg-Fauve et c’est ce dernier qui le baptisa par inadvertance en le traitant de "grotesque". Ne cherchant pas plus loin, Gor-Tok s’attribua ce nouveau nom, à l’instar de La Chose, suite à la célèbre tirade de Jane Storm dans Fantastic Four #1.

Par un concours de circonstances, il accusa les humains de tous ses maux (des scientifiques fabriquaient une machine à séismes) et, dans l’épisode suivant, se passa son plus grand fait d’arme : le professeur X se passa pour l’une de ces têtes pensantes, pensant contenir seul le sub-humain. Malheureusement, ce dernier actionna la machine et une explosion s’ensuivit. Xavier y trouva la mort (enfin, sa fausse mort, mais c’est une autre histoire), ainsi que, semble-t-il, Grotesk. Pour l’époque, il aura quand même réussi l’exploit à lui tout seul à déstructurer la première équipe des X-Men, là où les Magnéto et consorts ont échoué.

Mais vous savez, tout secondaire qu’il soit, chez Marvel, un personnage n’est jamais réellement disparu. C’est à toi Chris...

(JPEG) Lors d’une conversation télépathique récente avec Soyouz, nous avons parlé de Grotesk. Ce nom a vite ressurgi de ma mémoire car ce personnage créé par Roy Thomas et Don Heck, deux piliers de Marvel, était opposé aux mutants de la maison des idées dans un vieil épisode des X-Men que j’avais lu dans Spidey (Uncanny X-Men #41-#42/Spidey #57-#58). Sa première apparition historique en VF date de Strange #41-#42.

Grotesk cumulait les handicaps de nombreux personnages incompris de Marvel de cette époque, avec le côté grosse brute survoltée d’Hulk et en lutte contre l’espèce humaine de Namor. Ajoutez à cela le fait qu’il soit le dernier survivant de sa race, un look improbable d’hippie de couleur jaune affublé d’un costume de gladiateur, vous comprendrez peut-être pourquoi ce personnage m’attira immédiatement...

A la fin de cet épisode, je crus Grotesk et le professeur X morts tous deux mais j’appris bien vite l’adage comicesque ultime « un personnage ne meurt jamais vraiment longtemps... ». En effet, Grotesk réapparaît dans les pages de Miss Marvel #6 à #8 où il est vaincu par la belle et passe encore pour mort.

(JPEG) On le revoit ensuite dans les pages d’Avengers Annual #20, de West Coast Avengers Annual #6 et d’Iron Man Annual #12, un crossover appelé Subterranean Wars où il est à la tête de son contigent d’hommes de lave et est opposé aux deux équipes de Vengeurs, aux Déviants, à Tyrannus et à l’homme-taupe, tout le gratin subterranien de la maison des idées. Il est vaincu de nouveau et porté disparu, pour ensuite affronter le dieu de la foudre dans les pages de The Mighty Thor #481. L’asgardien réussit à le battre et Grotesk disparait une fois de plus, mais vu son curriculum et son habitude à ne pas rester longtemps mort, je ne serais pas surpris de le voir réapparaître une fois de plus.

Je laisse le mot de la fin à Soyouz.

Pour la petite histoire, Chris me confia, lors d’une de nos dernières réunions F-C, que cette histoire des X-Men est un des premiers comics qu’il a pu lire. Remercions donc Grotesk d’avoir donné à Chris le goût pour les personnages loufoques, débiles et totalement improbables !

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 2844 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/