Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

Gotham Central #04 : Affaire non classée


mardi 1er mai 2007
L'avis de Soyouz


Panini / DC Heroes

Gotham Central #16-#22

(JPEG) Dans les trois premiers numéros, les inspecteurs du GCPD enquêtent sur le meurtre de deux comptables d’une société pharmaceutique. Brubaker prouve qu’il maîtrise le genre policier en nous livrant une histoire classique, mais efficace. Par son who’s who, il réalise une belle présentation des personnages et surtout du relationnel qu’il existe entre eux. Au dessin, Scott s’en sort plutôt pas mal pour accorder son style à celui de Lark, mais souffre quand même de la comparaison avec ce dernier, comme on peut le voir dans les 4 épisodes suivants.

Rucka ramène sur le devant de la scène Bullock avec une sombre affaire non classée qui avait fait grand bruit à Gotham. L’auteur exploite un peu plus la spécificité gothamite que son collègue, mais n’en oublie pas pour autant les héros et les évènements qu’ils ont vécus précédemment

Avis : ce quatrième opus ressemble beaucoup plus à la série télévisée NYPD Blues. Amateur de super-héros ou pas, ce titre est incontournable.


mardi 1er mai 2007
L'avis de Kab


Un album composé de deux arcs. Le premier narre une histoire classique de policier, le tout rondement mené, autant dans l’intrigue que dans les relations entre équipiers.
Comme quoi pas forcément besoin d’avoir des criminels fous et costumés. Le dessin de Scott, bien que bon, n’offre pas le plaisir de Lark, ce qui apporte une baisse de notre plaisir.

Le second arc ramène l’agent Driver sur le devant de la scène. il tient plus ou moins l’affiche de la série depuis le début, et encore une fois il devra se frotter à un malade d’Arkham, mais sera aussi obligé de faire plus ou moins équipe avec Bullock, l’ex flic qui a sombré dans l’alcoolisme depuis sa défection.
Une histoire brillante avec un final très surprenant, et des éclaircissements sur le départ d’Harvey du GCPD.

Gotham Central est une série brillante à tous les niveaux, loin des spotlights des héros et bien plus proche de la boue humaine réelle. Un plaisir à faire partager absolument.


mardi 15 mai 2007
L'avis de Ishar


Ce nouveau volume de Gotham Central continue d’enraciner la série dans l’esprit malsain de la sombre cité de Batman.

La première histoire n’est pourtant pas une grande réussite. Elle ne fait presque pas intervenir les super-héros et adopte un ton plus humain, plus proche de ses personnages. Ce n’est, bien sûr, pas un défaut en soi, si ce n’était les dessins du petit nouveau Greg Scott. Si son style ne dépare pas avec celui de Lark, que l’on retrouve dans la seconde moitié, il manque cruellement de relief et peine à donner corps aux émotions des personnages.

La seconde histoire reprend à son compte les éléments qui font de cette série une réussite. Comme pour confirmer l’orientation de la première histoire, l’intrigue ne prend cependant pas le pas sur les sentiments des personnages, rendant l’histoire et les protagonistes vraiment touchants.

Gotham Central confirme donc, haut la main, ses qualités et sa place de série la plus intéressante du moment.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 1304 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/