Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

Daredevil #04 : Underboss


vendredi 21 mars 2003
L'avis de Stefff56


Quatrième volet des aventures de Daredevil dans la collection 100% Marvel, cette saga en 6 parties de "Tête à cornes" est une vraie réussite.

(JPEG) Comment pouvait-il en être autrement avec des artistes tels que Brian M. Bendis et Alex Maleev ?
Rappelons que Bendis excelle dans les dialogues réalistes et qu’on ne pouvait rêver mieux sur les scripts du héros de Hell’s Kitchen. Dans Underboss, ses dialogues font aussi mouche que dans Powers ou Torso, autres fleurons de l’auteur.
Alex Maleev est moins connu en France et gagnerait à l’être. Lisez donc son incroyable travail sur Batman : No Man’s Land pour vous en convaincre, c’est purement fabuleux (message subliminal : lisez No Man’s Land). Avec un trait sombre, parfois photo-réaliste, l’artiste frappe juste et son travail est ici d’un excellent niveau toujours constant sur les 6 épisodes. Son style nous replonge avec plaisir dans les meilleures périodes de la série.
Un vrai petit régal annoncé donc... notamment par Sergent Pépère dans sa chronique de la vo
Underboss nous montre l’ascension d’un petit mafieux arriviste, Silke, qui se verrait bien prendre la place du Caïd, et trucider Daredevil. Surtout que l’homme en a les moyens lorsqu’il apprend la véritable identité du super-héros.
La saga semble un brin fouilli au début : les flash-backs forment une trame scénaristique un brin brouillone à suivre. Comme Bendis choisi de plus de nous lancer de suite dans l’action, on se sent un brin perdu. D’où une impression un tantinet fâcheuse au début. Puis, peu à peu, Bendis nous ramène sur une histoire calme, menée sobrement. Lentement, même.
On y trouve aussi l’épisode ’nuff said’ (sans paroles) qui fait un peu désordre ici, surtout que Bendis, on l’a vu, n’est pas avare de dialogues. S’il s’en sort mieux que la plupart de ses confrères de chez Marvel, l’épisode s’avère le plus faible des six.

(JPEG)

L’ensemble s’achève sur une chute qui nous donne irrémédiablement envie de lire la suite, phénomène courant dans les scripts de Bendis. J’attends donc la suite avec impatience !
S’il manque un "je ne sais quoi" pour atteindre les sommets gravis par Frank Miller avec Born Again, UnderBoss s’avère vraiment excellent. A noter l’heureuse initiative de Marvel France de publier les couvertures originales proprement magnifiques d’Alex Maleev.

Mon avis : vivement conseillé

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 2307 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/