Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : Dossier Wolverine & The X-Men


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

B.P.R.D. #03 : Le Fléau des grenouilles


dimanche 14 mai 2006
L'avis de Soyouz


Delcourt

L’intégralité de la mini-série Le Fléau des grenouilles, avec toujours Mignola au scénario et cette fois-ci, Guy Davis au dessin.

(JPEG) Pour ma 100ème chronique, j’ai la chance de parler d’un de mes artistes préférés, et il le prouve une fois encore. Dans un récit totalement accessible à tous les novices (notamment grâce à une présentation de Delcourt), Mignola nous livre, comme à son habitude, un très bon récit fantastico-mystico-horrifique équilibré, avec de multiples références aux histoires précédentes de l’univers d’Hellboy, ce qui donne une grande cohérence à l’ensemble de l’œuvre. Pas d’inquiétudes pour la compréhension, au pire, cela vous donnera envie de lire les autres albums.

Les planches de Davis sont superbes, avec des décors détaillés, des visages expressifs, un effet glauque que lorsque cela s’y prête (aidé par les couleurs de Stewart) et un dernier épisode montrant sa capacité d’être explicite sans bulle.

Avis : une bonne histoire avec une très bonne équipe artistique !


dimanche 14 mai 2006
L'avis de Kab


Les anciens acolytes d’Hellboy se retrouvent sur une mission de champignons géants, de monstres grenouilles, de squelettes. Oui, cela semble être la routine pourtant, tout mélangé ça rappelle quelque chose à Abe et Roger, ça sent la vieille rancune tenace. Ajoutez à ça les cauchemars de l’homme poisson et vous constaterez que l’équipe n’est pas au mieux de sa forme.

Mike Mignola nous offre les véritables débuts de la série. Dans les précédents numéros il ne s’agissait que d’histoires courtes sans trop de continuité. Là, ça sent vraiment l’avancée et l’envie de créer une histoire à ce groupe. Ajoutez à ça les déclarations à Angoulême qui évoquaient qu’il savait ou il voulait aller, on peut se dire sans mécontentement que la suite promet. Pourtant ce troisième volume des aventures du Bureau est loin d’être accessible au premier novice. Il y a énormément de références à d’anciens épisodes d’Hellboy. Le suspens est important mais un novice sera déçu de la fin alors qu’un vieux routard de l’univers se dira enfin.

Guy Davis (vu récemment en VF sur Hellblazer) fait des merveilles et nous fait oublier son trait assez clair pour nous plonger dans une ambiance glauque à souhait.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 1153 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/