Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

mercredi 26 octobre 2005
par Stefff56

Serenity, l’Ultime Rebellion


A priori pas de rapport entre le film Serenity et les comic-books. Et pourtant à bien y regarder, qu’observe-t-on ?

(JPEG)

Le réalisateur de Serenity n’est autre que Joss Whedon, le papa de la série télé Buffy the vampire Slayer (en vf, Buffy contre les vampires) et plus récemment scénariste de l’excellente série Astonishing X-Men. Mieux encore, l’homme serait en train de préparer une adaptation sur grand écran de Wonder Woman (à voir sur Allocine) ! L’occasion de voir comment se débrouille l’artiste derrière une camera (les plus pointilleux et érudits rajouteront qu’on a déjà vu Whedon au ciné sur une obscure première de Buffy sans Sarah Michel Gelar il y a une dizaine d’années... mais passons). Un autre point qui rapproche Serenity de notre loisir favori : les designers ne sont autres que Leinil Yu ( Superman : BirthRight, X-Men, Wolverine) et Josh Middleton (NYX).

A la suite de son succès avec Buffy, Whedon lançait il y a quelques années FireFly, une série télé science-fiction à la coloration « western ». La série nous contait les aventures de l’équipage du Serenity, composé de mercenaires et dirigé par la capitaine Reynolds (une déclinaison de Han Solo). Hélas, la série n’a jamais trouvé son public et s’arrêta au bout de 15 épisodes. Mais Whedon ne voulait pas s’arrêter là, et proposa tout bêtement une adaptation ciné à Universal Pictures. Adaptation vendue d’ailleurs, vous remarquerez, uniquement sous le nom du créateur de Buffy et d’Angel...

Dans le futur, l’homme a colonisé l’espace et l’Alliance souhaite instaurer une paix prospère sur tous les systèmes de la galaxie. Malheureusement, quelques planètes en périphérie de l’univers luttent pour leur indépendance. L’équipage du Serenity, une bande de mercenaires, a pour mission d’exfiltrer des mains de l’Alliance une jeune fille télépathe, véritable machine à tuer schyzophrène. Bien entendu, tout l’Alliance veut à tout prix mettre la main sur la demoiselle et une course poursuite s’engage. C’est le début des ennuis qui vont mener nos héros à un secret bien gardé...

Véritable série B friquée et survitaminée, Serenity est un très bon film de divertissement. On y retrouve toutes les compétences de Whedon lorsqu’il s’agit de raconter une histoire orientée « action » et l’on ne s’y ennuie jamais. Mieux les dialogues sont percutants, souvent drôles (un type est grièvement blessé. Le héros arrive et lui dit « Ne bouge pas... », et la victime de répondre « tu crois que je vais me barrer en courant... »). Serenity c’est de l’action, du punch, du spectacle et du panache. Whedon fait ce qu’il sait bien faire. Mieux il parvient à construire un univers hard-science rapidement. Et finalement, j’embarquerais bien pour une nouvelle aventure. Reste maintenant à se tourner vers la série télé, histoire de voir si elle est de la même trempe.

En somme, pas de quoi redouter l’adaptation de Wonder Woman que prépare Whedon...

Le site web : http://www.uipfrance.com/sites/serenity/

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 2266 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/