Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

mercredi 14 juin 2006
par Vincent ’Old School’ Nasello

The New Wonder-Woman


Sans pouvoir, Wonder-Woman est-elle toujours « une femme fantastique » ?

Il est bien évident que dans cette rubrique l’appellation NEW est relative ;-) et que ce qualificatif ne se réfère pas à une prochaine évolution de mon personnage DC favori, mais à une appellation de l’époque . Mais commençons par le commencement. Nous sommes fin 1968 et Carmine Infantino, l’un des dessinateurs vedettes de la maison, est l’éditeur en chef de DC. Il s’agit d’une véritable révolution, car c’est la première fois qu’un dessinateur accède à un tel poste à responsabilités et notre homme constate que DC tourne en rond ; le silver age touche à sa fin et les histoires publiées ne sont guère passionnantes. Il pense que l’ère des Super-héros est terminée*. Ca peut prêter à sourire maintenant, mais Infantino est persuadé que le genre est sur le déclin et que l’heure est à la diversification et fort logiquement DC se remet à diversifier son catalogue avec de l’humour, de la parodie, de la romance, des polars. Et puisque que les Super-héros vont disparaître, une test est fait sur un titre pour voir si on peut les transformer et c’est Wonder-Woman qui est choisie pour perdre ses pouvoirs. Son titre semble un peu à la traîne des autres publications et n’est plus que bimestriel et avec le numéro 179 « Wonder Woman » devient « The incredible I-Ching and the new Wonder-Woman. » Mais en quoi est-elle nouvelle et qui est cet incroyable I-Ching ?

(JPEG)

Pour toute la partie suivante, je vais me référer à la traduction française parue chez Arédit en 1975/76. D’abord les choses se présentent mal pour le lecteur français : le numéro 40 d’ « Aventures Fiction » présente une Wonder-Woman classique et le numéro 41 nous plonge, à 100 à l’heure, au cœur d’une aventure de Diana Prince flanquée d’un mystérieux Ching. En fait l’épisode clé de la transformation a sauté à la traduction. Mais très vite le récit, parsemé de notes, nous apprend que :

-  Steve Trevor est à l’hôpital, blessé et accusé de haute trahison.

-  L’île des amazones est passée dans une autre dimension.

-  Wonder-Woman a perdu ses pouvoirs qui sont liés à sa terre natale et agit sous le nom de Diana Prince (qui était déjà son identité civile, mais qui avait été peu développée)

-  Visuellement, elle a adopté un look qui rappelle la grande actrice Diana Rigg dans son incarnation de Emma Peel de la série connue dans nos contrées sous le titre : « Chapeau melon et Bottes de cuir » (soupir nostalgique !)

-  Elle lutte contre une organisation terroriste dirigée par une femme, le Docteur Cyber.

-  Elle est secondée par un moine chinois, Ching, aveugle et expert en arts martiaux qui va devenir son mentor.

(JPEG)

Ce dernier point va faire sourire les lecteurs habituels de DareDevil, il semble bien que ce soit là que Frank Miller a trouvé son inspiration pour Stick le mentor de DD et d’Elektra. Très vite, pour mieux couper les ponts avec la période précédente, Steve Trevor est abattu. Après quelques numéros, Cyber est présumée morte et son organisation est détruite. Pour ce que j’ai pu en juger (près d’une dizaine de numéros de ce run n’ont pas été traduits) Diana vit quelques aventures isolées et fait quelques voyages inter dimensionnels (on ne se débarrasse pas aussi aisément de son héritage) puis retrouve ses pouvoirs et les aventures de l’amazone reprennent comme si rien ne s’était passé (à part la disparition de Trevor). Je ne sais pas si ce retour à l’incarnation classique est due à de mauvaises ventes ou à la mise en chantier de la série télévisée avec Lynda Carter.

J’avais gardé un bon souvenir de cette période ; un ton qui semblait plus adulte, du fun, une Emma Peel bis...

(JPEG)

Mais comme le chantait la grande Barbara : « Il ne faut jamais revenir aux temps cachés des souvenirs du temps béni de son enfance » J’ai en effet relu le tout pour rédiger cet article et si le plaisir est toujours au rendez-vous, il a été gâché par plusieurs points :

-  La mort de Steve Trevor est expédiée de façon honteuse pour quelqu’un qui est resté l’homme de la vie de Wonder Woman pendant plus de 25 ans !

-  Même reproche d’ailleurs pour la mort de Ching, expédiée en 2 pages et qui est à peine pleurée par Diana qui perd aussitôt la mémoire !

-  Si la perte des pouvoirs est expliquée par l’éloignement inter dimensionnel de l’Ile du Paradis, logiquement Diana devrait les retrouver lorsqu’elle s’y rend ! et bien non, et cela sans explication.

-  La perte de ses pouvoirs la rend plus humaine ! Soit, mais de là à changer son caractère et ses convictions du tout au tout... elle perd son calme à tout bout de champ utilise des armes à feu en tirant pour tuer et devient émotionnellement instable, au point de tomber régulièrement dans les bras du premier macho qui passe (sans aucune pensée pour son fiancé de longue date qui vient de trépasser !)

-  Après la mort de Ching, brutale et encore plus inutile que d’autres qui ont fait se soulever des boucliers, Diana perd la mémoire sans explication, elle vole un avion et, guidée par instinct comme les oiseaux migrateurs, retrouve l’Ile paradisiaque (sensée être, je le rappelle, dans une autre dimension) et là, miracle, ses pouvoirs reviennent, elle retourne sur Terre et repend une vie de Super-héroïne.

Bref, impression plus que mitigée à la relecture.

* A noter que si le remède n’a pas vraiment marché, le diagnostic n’était pas si erroné : les Super-Héros n’ont survécu et n’ont traversé les années 70 qu’en intégrant dans leur thématique des éléments venus d’autres genres comme le roman noir, le soap opéra ou le fantastique.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 3142 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/