Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

Strangers #4


mardi 11 mars 2003
L'avis de Stefff56


Voilà donc le dernier opus de la saga Strangers prévue initialement en 6 épisodes. Malheureusement, par manque de rentabilité, le titre doit disparaître.

(JPEG) Au moins, les Semic Boys auront essayé de rendre le rêve possible : créer un comics 100% made in France (les mauvaises langues diront qu’il y a quelques dessinateurs étrangers dans le coup, mais bon ...).
Ce quatrième numéro de Strangers sonne donc un peu comme le chant du cygne. Dommage car l’ambition était là, la qualité aussi (comme l’atteste l’épisode de Sibilla), mais pas les lecteurs !
Alors penchons-nous sur les 3 épisodes de ce nouveau numéro.

Strangers 4, tout d’abord, est illustré par un nouveau dessinateur : Fernando Blanco. Difficile de passer après Manuel Garcia qui avait placé la barre assez haute pour ce genre d’entreprise. Seulement malgré les efforts de Blanco, on sent qu’il n’est pas encore vraiment à l’aise. Dans un prozine, on apprécierait la qualité, mais rappelons que le magazine Strangers est diffusé sur le circuit pro, en concurrence directe avec des publications pro américaines. Jean-Marc Lofficer rédige un script convenu, classique et sans réelle surprise avec son grand méchant bien méchant style Fu Manchu et le sacrifice d’un des héros. Les Peru Bros assurent les couleurs comme d’habitude.

(JPEG)

On poursuit avec Sibilla. Et là, surprise, c’est le meilleur récit du SemicVerse qui m’ait été donné de lire. Pendant féminin de Dylan Dog, Sibilla enquête à New York sur de de mystérieuses apparitions de fantômes. Une intrigue restreinte par sa durée (en 12 pages il faut aller à l’essentiel) mais diablement efficace. La bonne surprise vient de Stéphane Roux qui livre quelques magnifiques dessins (lorgnant parfois sur A. Hugues et T. Charest).

(JPEG) Mais la qualité à un prix et si certaines cases sont d’excellente facture, on sent un net relâchement sur d’autres cases. Il n’empêche qu’avec cet épisode, Semic montre que son écurie peut réaliser des très très bonnes choses.
Et ce numéro s’achève avec la Brigade Temporelle dont le scénario de Christophe Malgrain est très calme et contemplatif. Dommage, pour une entrée en lice, j’aurais aimé un peu d’action ! Les dessins de Timothy II sont bons, sans plus à mon goût, et fortement inspirés de Moebius.
La suite ? Et bien nous la découvrirons sous une nouvelle formule. Strangers et le SemicVerse ne disparaissent donc pas définitivement, mais la disparition du magazine prouve que le lectorat français n’est pas près pour du comics "made in France". Dommage car c’était la tentative la plus sérieuse jusqu’à présent.

Mon avis : Mitigé

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 1086 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/