Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

Wolverine #137


mercredi 6 juillet 2005
L'avis de JeanSeb


Marvel France

Wolverine continue le massacre ! Libéré et fou furieux, lâché à bord d’un navire du SHIELD, toujours possédé par le programme que l’Hydra lui a implanté, il est décidé à faire le ménage. Il tue sans vergogne, affronte Elektra, coule le navire, échappe à tout repérage et s’en va à l’assaut d’un Baxter Building plein de Fantastiques. Amis de la finesse, du sentiment et de la réflexion, passez votre chemin ; ici, ça charcute à tout va, ça combat et ça se poursuit et tant pis pour l’intrigue !

(JPEG) Wolverine vol 3 #21-22 :

Le fauve blessé est de nouveau en pleine possession de ses moyens. Il déchiquète les hommes du SHIELD dans les coursives du navire où il était soigné comme il le fit dans le QG de l’arme X en d’autres temps. Non content d’abattre des escoudaes entières, de tenir tête à une Elektra en grande forme, Logan s’évade en toute discrétion en coulant le navire.

Sa programmation conduit ensuite le mutant à New York, où il compte bien affronter les Quatre Fantastiques. La mode semble pour les scénaristes en mal d’imagination de travailler avec un dessinateur assurant le succès du titre et de faire défiler les guest-stars, sans vraies justifications, d’un numéro à l’autre.

La seule ambition de ces numéros est de vous offrir une bonne dose d’action. Il n’en est fait nul mystère, on ne vous promet rien d’autre, et si vous êtes client, vous en aurez pour votre argent ! L’évasion du héros se fait en force, son infiltration dans le Baxter Building est bien vite passée, bref, pas de pièges à déjouer, pas de tour de passe-passe, juste des coups de griffes et de la castagne.

Un semblant d’intrigue semble poindre dans la réunion menée par Nick Fury à bord de l’héliporteur du SHIELD, mais l’objectif du scénariste n’est pas là. Un choix éditorial certes discutable, mais qui trouvera aussi ses amateurs ; après tout ce n’est pas pire qu’un énième retour sur les conséquences du projet Arme X ou sur les dilemmes que posent à Logan l’opposition entre sa nature animale et son code de l’honneur Samouraï.

Aux pinceaux, Romita est égal à lui même, excellent selon votre serviteur. Peu d’originalité, difficile pour un artiste à la production si importante de faire autrement, mais un style peut-être plus épuré qu’à l’habitude, des visages peu chargés, aux traits reconnaissables, le dessinateur portant plus d’attention sur les décors, quelques cases à peine se passant d’arrière-plan. Les couleurs appuient l’efficacité du dessin, posant l’ambiance tour à tour pesante puis explosive, le tout se fondant bien dans le rythme du récit.

Une première lecture de ces deux épisodes peut motiver l’envie de les "casser" ; pourtant en feuilletant plusieurs fois le numéro et en acceptant que le comic book n’est pas que prise aux tripes, réflexion et expérimentation narrative et graphique, on se laisse prendre au fun dans lequel les auteurs nous entraînent et on apprécie pleinement la dose d’action qu’on nous offre.

Du bon comic book, qui, a défaut d’être un chef d’œuvre, remplit honnêtement son travail de divertissement.

Pépère a chroniqué les numéros 20 (publié en V.F. dans la revue du mois dernier) et 21 ici.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 1156 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/