Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

Ultimate Spider-Man #34


mercredi 15 juin 2005
L'avis de Soyouz


Marvel France

Les conséquences de la mort de Gwen et une histoire assez bizarroïde mettant en scène le pote à tous de Marvel, voilà ce que nous réserve ce nouveau numéro du Spider-Man Ultimatisé.

(JPEG) Ultimate Spider-Man #65-66

Parker vit très mal l’assassinat de Gwen. Non seulement il se sent coupable, mais il en veut aussi à la Terre entière. Même les brimades de l’odieux Flash ne le sortent pas de sa torpeur, et c’est plutôt MJ qui éclate ... avant Peter.

Un épisode où il ne se passe pas grand chose, et qui laisse la place évidemment au deuil. Je trouve que Bendis développe assez bien les angoisses et les colères qu’on a (presque) tous pu connaître à un moment donné pendant notre adolescence, et avec ce qu’a vécu Peter, une fois que sa fureur explose, le ton autoritaire et affirmatif de ses paroles rend ses mots plus durs, plus réalistes et surtout très négatifs et pessimistes, même si certains trouveront que se sont des paroles moralisatrices. Bref, un épisode où on ne rigole pas beaucoup.

Le deuxième épisode est plutôt étrange. D’abord, Bendis nous fait une introduction que je n’ai pas du tout comprise. Peut-être aurais-je la réponse dans le prochain numéro. Ensuite, on retrouve Peter se réveillant dans son lit, tout habillé. Grognon, il descend et voit Tante May en train de préparer des cartons pour un futur déménagement ...

Je ne peux pas vous en dire plus, parce que cela enlèverait tout le côté comique du récit. Je peux seulement ajouter que Wolverine sera de la partie (oui, encore !). Donc on oublie un peu Gwen Stacy, la tristesse du héros et j’avoue que la transition est quand même assez rude (seule une phrase de May peut éventuellement faire référence à ce qui s’est passé auparavant). L’humour est présent mais j’ai du mal à comprendre où Bendis veut en venir et surtout pourquoi placer cette histoire maintenant. On se croirait un peu dans un rêve. Donc, à voir dans le prochain numéro.

Ah Mark Bagley ... je suis un inconditionnel de ce dessinateur depuis ses travaux sur Amazing parus dans Strange. Alors, est-ce que je vais être objectif ? En tout cas, je trouve que les émotions et les réactions du visage des personnages sont assez bien retranscrites et il vaudrait mieux, car non seulement ce n’est pas avec les scènes de bastons que le dessinateur pourrait se rattraper, mais en plus elles sont nécessaires à l’histoire. Pour le reste, Bagley reste égal à lui-même.

Avis : je continue !


L’avis de Hush :

Si Brian M. Bendis m’a profondément déçu avec la mort ridicule de Gwen Stacy, j’avoue que le deuxième épisode met de baume au coeur. J’ai ri et j’ai apprécié cette sortie de route de la part de l’auteur. Si Mark Bagley excelle toujours autant dans cette même qualité, il faut reconnaître que cette histoire avec Wolvie renoue un certain contact avec le fan.

Peut-être que je me suis réconcillié avec USM ... peut-être ... en tout cas, il y a eu du plaisir.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 993 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/