Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

Sentinel #2


vendredi 18 mars 2005
L'avis de Soyouz


Marvel France / Mini Monster

(JPEG) Suite et fin de cette série (oui, elle s’est arrêtée au 12ème épisode aux Etats-Unis), sortie tout droit de Tsunami, la ligne pour ado et hors continuité de Marvel.

Juston Seyfert est devenu la star de ville d’Antigo, dans le Wisconsin, suite à l’attaque de son école par une Sentinelle chasseuse de mutants. Il est adulé par les filles (surtout une), ses potes n’arrêtent pas de lire les articles parlant de lui... Mais l’adolescent a du mal à assumer : en effet, Juston avait organisé l’attaque avec ce robot qu’il avait trouvé et réparé afin de se venger des petits savaugeons qui le harcelaient. Seulement, on ne manœuvre pas une Sentinelle comme une voiture télécommandée et les dommages collatéraux, matériels et psychologiques, sont importants. Culpabilisant, celui-ci tente de se racheter comme il peut pendant la nuit avec la sentinelle. Mais (et oui, il y a toujours un mais) l’apparition de cette dernière intéresse un certain agent du gouvernement...

Je ne vais pas vous en dire plus, sinon je vais finir le bouquin. Et oui, je l’ai lu en une demi-heure chrono (6 épisodes quand même), ce qui veut quand même dire que le rythme est assez rapide, même s’il ne se passe pas grand chose.
Mais contrairement à Bendis, à qui certains reprochent la même chose, ça ne blablate pas. Sean McKeever ne s’embête pas avec les détails, même s’il essaye de nous dérouter à un moment donné. Et comme Sgt Pépère, Ishar et Arkos l’ont précisé pour le premier volume, ce n’est qu’une très pâle copie du DA Le Géant de fer, avec peut-être un peu de soap-ado très cliché en plus. Le seul truc que j’ai trouvé intéressant c’est l’utilisation que fait Juston de la Sentinelle à la fin de ce mini Monster.

Côté dessin, c’est l’équipe des studios Udon qui continue sur sa lancée. Et comme ils sont plusieurs, on remarque parfois de légères différences en fonction des artistes, même si le style reste assez manga-enfantin. Cela va avec le style du récit, mais je préfère quand ils se contentent de coloriser.

Je ne reviendrai pas sur le rapport qualité/prix de ce genre de format, Ishar l’a très bien fait pour le premier volume (à lire ici).

Vous avez lu le premier épisode et vous voulez connaître la fin : vous pouvez y aller, c’est très bien pour lire dans le métro sans réfléchir. Vous avez des enfants : cela peut leur convenir aussi. Pour les autres, je vous conseille plutôt de vous procurer le DVD du Géant de Fer de Brad Bird.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 765 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/