Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

Ultimate Fantastic Four #03


samedi 26 février 2005
L'avis de Hush


Marvel France

Ce numéro se révèle clef à divers niveaux : conclusion des origines, la fin du trio magique et un premier bilan. "Un pour tous, tous pour un".

(JPEG) Un monstre, issu du monde souterrain, fait irruption en plein Manhattan. Face à la bête, Reed Richards, Johnny Storm et Ben Grimm se décident à se lancer à l’assaut sans toutefois oublier de sauver Jane des griffes du Docteur Molekevic.

Ce troisième numéro de la famille la plus célèbre du Monde commence en plein New York, face au Baxter Building pour devenir la scène de la première bataille. Sans son Ultimate compère Mark Millar, c’est Brian M. Bendis qui se charge de conclure les origines des quatre. L’intrigue se veut claire : sauver Jane et combattre des vilains afin de se forger un idéal commun.
Si la simplicité est de mise le bagout du scénariste étincelle le récit de ses dialogues. En effet ces derniers sont un régal d’humour et rythment les pages de cet UFF #3. Globalement l’histoire cherche l’efficacité, la fraîcheur et le divertissement.

Si l’histoire peut se résumer à d’épiques batailles face à l’Homme-Taupe et ses sbires, Adam Kubert les rend avec beaucoup de réussite. Son découpage est en phase avec des scènes de dialogues privilégiant les grandes cases (Bendis oblige) et représente le format idéal pour des dessins aussi fins qu’impressionnants. Ajoutez à cela la variété des focales (gros plan et plan large notamment) et vous obtenez une petite merveille de narration graphique. Le fils de « qui vous savez » est au sommet de son art. Le fait que Marvel veuille le voir prendre son temps sur ses planches se révèle être un bon choix. Rappelons qu’Adam Kubert et Stuart Immonen alterneront sur le titre sous la plume de Warren Ellis.

En définitive, l’efficacité narrative est le maître mot de cette saga. Pour cela, Mark Millar a eu de bonnes idées, que Brian M. Bendis a exploité avec ses talents. Néanmoins la conclusion aurait mérité plus d’impact, mais elle est en somme toute logique par rapport à l’approche. Bendis nous refait le même coup que sur USM, en donnant beaucoup de fraîcheur au mythe et en rajeunissant (ou ultimatisant, c’est selon) les personnages. En toute sincérité, M. Millar, B. M. Bendis et A. Kubert étaient les hommes de la situation. Les pouvoirs, les plots et l’ambiance du titre sont bien installés. Le contrat est donc rempli.

Désormais l’équipe créative laisse la place au duo Ellis/Immonen. Sachez que vous serez attendus au tournant, Messieurs.

Avis : Un début très encourageant et qui ne m’a pas ennuyé une seconde. Un sincère coup de cœur : Ultimatisation réussie

A lire : la chro en VO

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 959 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/