Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

Top BD #35-36 Daredevil : L’homme sans peur


dimanche 28 novembre 2004
L'avis de Kab


A l’ombre d’un immeuble au fin fond de la cuisine de l’enfer, le diable vous regarde. Si vous commettez une erreur dans son quartier, il se chargera de vous.

(JPEG) Les premières années de Matt Murdock sont un désastre : il vit à Hell’s Kitchen, dans un taudis, il est brimé par les enfants de l’école, son père est un raté, sa mère est inconnue. Pourtant, le futur tête à corne tient bon et respecte le serment fait à son père de devenir quelqu’un de bien.
Il sauve un vieil aveugle d’un camion qui transportait des produits toxiques. Ce premier acte d’héroïsme coûta la vue à Matt. Son père boxeur fit tout pour qu’il devienne quelqu’un et non pas un raté comme lui. Ce que Jack Murdock ne savait pas, c’est que son fils s’entraînait en cachette avec un sensei du nom de Stick.
Stick était aveugle tout comme Matthew et il lui apprit à se servir de ses autres sens qui furent amplifiés de façon extraordinaire lorsqu’il perdit la vue.

La vie du jeune Murdock se résumait à étudier le jour et s’entraîner la nuit. Un soir, le papa fut abattu pour ne pas s’être couché pendant un combat. Obsédé par la vengeance notre jeune aveugle poursuivit les malfrats et le leur fit payer. Stick disparut alors, laissant l’enfant seul.
Quelques années plus tard, alors qu’il est en droit, Matt rencontre celui qui deviendra son ami et collègue de toujours, Franklin Nelson alias Foggy. C’est aussi pendant ses années d’études qu’il rencontre Elektra Natchios. Le courant passe tout de suite entre eux deux. Malheureusement, le destin les sépare et Elektra quitte les Etats-Unis à la mort de son père. Notre aveugle se retrouve seul et abandonné pour la seconde fois. A la fin de leurs études, Murdock et Foggy fondent leur propre étude d’avocats. En retournant à l’ancien gymnase où il s’entraînait, ainsi que son père avant lui, notre aveugle découvre une jeune fille cachée. Il la prend sous son aile et s’entraîne avec elle. Mais un soir, elle est enlevée par des dealers. Matt l’apprend et fait tout pour la sauver. A la suite de cette aventure, il se rend compte que ses dons et ses sens peuvent lui servir. Si la justice est aveugle, il va lui redonner la vue. Il se fabrique alors un costume et prends le surnom qu’on lui donnait lorsqu’il était jeune : Daredevil (son père avait pour nom de combat Jack The Devil Murdock).

Le jour il est avocat et la nuit, il est Daredevil, l’Homme sans Peur.

(JPEG)

Franck Miller revient sur le héros qui a fait sa renommée et lui donne des origines dignes de ce nom. Miller n’oublie rien et plonge son histoire dans un polar bien sympa où l’on sent les prémices de Sin City : l’ambiance est sombre, on y voit du vol, des meurtres, du glauque, des prostituées. En fait, Sin City et Hell’s Kitchen se ressemblent énormément dans ces deux tomes. Il nous montre aussi un Murdock revanchard et prêt à en découdre, on est loin de l’image lisse qu’il a pu avoir parfois. Le Caïd, Elektra, Stick, Nelson, tous les éléments de cette intrigue sont excellents et donnent une véritable cohérence à l’histoire du héros aveugle.

John Romita Jr voulait faire cet album avec Miller et il l’a fait. Pour ma part, ces planches sont sûrement ce qu’il a fait de meilleur, supérieur à ce qu’il fait en ce moment sur Spidey. Je pense que c’est là où on peut voir son investissement et un travail de longue haleine (les dialogues de fin entre Macchio, Miller et JRJR le montrent aussi)
Les couleurs ont aussi leurs importances tout comme l’encrage encore un grand bravo à ses oubliés qui sont ici Al Williamson et Scheele.

Si vous êtes fan de tête à cornes, il vous faut absolument ces deux Top BD qui sont un pan incontournable de la mythologie de DD. Si vous n’êtes pas fan, c’est pas grave ces albums sont excellents.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 1158 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/