Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

Gray Area #1


vendredi 16 juillet 2004
L'avis de Stefff56


Image Comics

(JPEG) The Gray Area est le premier projet pour Image Comics du dessinateur John Romita Jr, collaborateur fidèle de la Marvel. Derrière l’effet d’annonce, la vérité est légèrement différente. The Gray Area était à l’origine un projet pour la ligne Epic de Marvel. Jusqu’à ce que l’éditeur décide d’arrêter ce label. Du coup, l’artiste se retrouvait sans éditeur, puisque The Gray Area n’appartient pas à l’univers Marvel classique, comme nous allons le voir. Sur l’impulsion de Joe Quesada, qui soutenait l’initiative dès le départ, les auteurs sont allés trouver refuge chez Image Comics, l’éditeur étant certainement bien heureux de récupérer un nom aussi prestigieux !
Glen Brunswick est un néophyte dans le monde du comics, puisqu’il s’agit de son premier comic-book notable. Tout au plus on notera qu’il a participé à l’écriture de Fréquence Interdite, un film fantastique avec Denis Quaid. Qu’allait donc bien pouvoir donner l’association de ces deux auteurs, l’un prestigieux, l’autre méconnu ?

Brunswick a une écriture très cinématographique et il ne faut pas attendre longtemps avant de se trouver très à l’aise dans l’univers qu’il nous dépeint. Le héros, Rudy Chance, est un flic pourri particulièrement cynique, jouant avec le feu, perpétuellement sur la frontière qui sépare la crapule et le flic. Les dialogues de Brunswick sont taillés au couteau, parfaitement dans le ton et correspondant à ce que l’on peut attendre. Le scénariste utilise avec succès le principe de la voix-off pour nous faire entrer dans l’esprit de cet anti-héros auquel il va forcément arriver un ennui. Car à force de ménager flic et voyou, fatalement, il lui arrive une crasse, du genre dont on ne se remet pas puisque sa petite famille, femme et enfant, se retrouve décimée dans une vendetta sauvage. Sans autre support que celui de son co-équipier, Rudy va tenter de se venger à son tour...

Le premier épisode de The Gray Area, qui en comportera trois au total, nous présente le personnage principal, alternant scènes d’exposition (celle avec la prostituée est vraiment bien fichue) et scènes d’action pure (poursuites, fusillades). Brunswick nous mène ainsi en terrain connu : on pense à la plupart des téléfilms et films de gangster que l’on a pu voir (Scarface, la couverture de ce #1 rend d’ailleurs hommage au film de De Palma). Et au lecteur d’arriver jusqu’aux dernières pages où le principe de base de The Gray Area se dévoile enfin. Sans rien dévoiler, on sent que le second volume sera indéniablement plus teinté de fantastique et de surnaturel !

John Romita Jr illustre très facilement l’intrigue : on le sent très à l’aise. Pour une fois, pas de super-héros Marvellien à l’horizon, et c’est l’occasion pour les amateurs de le voir à l’œuvre sur un thème plus inhabituel. L’encrage de Klaus Jonson est parfait, pas trop épais comme je pouvais le craindre. Les personnages ont des expressions très vivantes et dynamiques, c’est une vraie belle réussite ! Les détracteurs de l’artiste lui trouveront toujours les mêmes défauts, mais seraient avisés de se laisser tenter à cause d’un ton plus sombre et adulte, un genre qu’illustre en général très peu Romita Jr.

A noter enfin, la présence d’un cahier de croquis, d’esquisses et de script à la fin du recueil, pas indispensable mais qui apporte un petit plus bienvenu.

The Gray Area se présente donc pour le moment comme un polar noir qui va virer vite fait vers le surnaturel. Ce premier numéro pose les bases, mais ne dévoile pour l’instant rien de l’aventure à venir. C’est peut-être son seul vrai problème, puisque nous en sommes déjà au tiers de l’intrigue générale. Ce comics-book offre en prime la possibilité de voir John Romita Jr sur une intrigue bien éloignée du genre super-héroïque dans lequel il évoluait jusqu’à présent.

Mon Avis : Conseillé

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 1230 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/