Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

Ultimate Spider-Man #25


samedi 29 mai 2004
L'avis de LeaveBack


(JPEG) Ce mois-ci, j’ai l’impression que Spider-Man est sur le point de franchir un étape dans son évolution. Je m’explique.

Peter vient de se faire virer pour avoir poliment "ouvert sa gueule", ce qui le met furieusement en colère et provoque en lui une forte révolte. Les causes des évènements de cet épisode sont la réhabilitation de Fisk (Le Caid) et le fait que personne ne conteste cela. Voilà un thème intéressant et bien approprié à la situtation de Peter. Le jeune adolescent se confronte une fois de plus au monde des adultes ; leur silence et "leurs faiblesses" se heurtent à sa franchise et sa volonté de changer les choses, et cela, le héros a beaucoup de mal à l’admettre.
L’essentiel du numéro va approfondir cet affrontement pour terminer de façon relativement surprenante prouvant une fois de plus que l’univers Ultimate n’a rien à voir avec l’univers classique et que tous deux sont bien différents.

A la fin de l’épisode, comme je l’ai dit au début, Peter va franchir une étape dans tous les sens du terme. Il commence à "devenir adulte" et à prendre conscience du monde dans lequel il tente de jouer un rôle. C’est aussi l’occasion de connaître un peu mieux certains personnages importants d’USM et de montrer que Peter n’est pas le seul héros de la série.

Alors niveau scenario, il est très plaisant de voir comment Bendis arrive à donner de l’intérêt à ce genre de série sans jamais faire de parallèles avec le Spider-Man classique. Ultimate Spider-Man est un petit bijou car c’est vraimment une série qui ne cesse de surprendre. On sent que le scénariste maîtrise ses personnages et qu’il est à l’aise et inspiré (contrairement à Ultimate X-Men). Et si ce n’est pas franchement révolutionnaire, c’est tout de même une série de qualité, assez homogène meme si les épisodes sont un peu rapides.

Graphiquement, ce n’est pas le meilleur épisode qu’ait dessiné Bagley mais avec 18 numéros par an, on ne va pas chipoter ! Je suis sans cesse étonné par la qualité de sa narration, on pourrait presque comprendre l’histoire sans les dialogues. D’ailleurs il me semble que Wizard l’avait élu meilleur narrateur ou une chose de ce genre.

Mon avis : conseillé

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 1133 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/