Max rêve et en fait, il vit un instant du passé de Blaze lorsqu’elle faisait partie de la Coda (Un ordre de guerrières très ancien dont a fait partie Zealot des Wild C.A.T.S.). A son réveil, il pense avoir rêvé mais sa garde du corps lui affirme que non et Faraday se rend compte qu’il connait Blaze bien mieux qu’il ne devrait.

Mc Lean en Virginie, Lynch est en observation de la demeure de Miss Faust, la dirigeante de Black Arts qui elle aussi cherche à mettre la main sur l’équation et travaille main dans la main avec Lazarus. C’est dans cette propriété que nos héros vont trouver un accès pour se rendre là ou se trouve Susanna.
Le plan est simple, Max est un serveur tandis que sa soeur Jenny et Devon feront partie des invités. Ils se rendent dans une pièce à part et ouvrent un portail pour que les autres les rejoignent puis ils se rendent dans la salle de télé-transport, l’activent et se rendent là ou ils doivent aller. Le plan se déroule sans accrocs.

Un épisode vraiment pas bon. Après le dernier qui faisait transition, je pensais qu’on allait enfin rentrer dans le vif du sujet et bien non. La mission se passe tranquillement, il n’y a aucun enjeu et avoir amené Faust pour en faire ça, c’est vraiment dommage. Il y a toujours un peu d’humour pour adolescents, rien de bien méchant ni vraiment alléchant.
Reste les dessin de Jim Lee qui sont toujours aussi bons pour les fans, moi j’apprécie, mais à petites doses. Ah si, un élément important pour les potentiel jeunes lecteurs. Les couleurs pourront sembler « vieillottes » même si elles sont très bien.

Parution française dans Divine Right #03 aux éditions Semic.