1938, sur les ondes radio américaines, Orson Welles annonce que les Martiens envahissent la Terre. Son émission est captée par l’équipage d’une soucoupe volante martienne. Les petits hommes verts se rendent sur Terre et se rendent compte que l’invasion n’a pas eu lieu. A leur retour vers Mars, la soucoupe se crashe et les envahisseurs périssent.

De nos jours, SOS Fantômes reçoit un appel de détresse d’une ferme hantée par des martiens spectraux. Les agents du surnaturel se rendent à la campagne mais ils fort à faire car les Martiens ne se laissent pas facilement emprisonner et ils donnent du fil à retordre à nos chasseurs de fantômes.Un Martien réussit même à leur échapper en soucoupe volante mais l’engin s’auto-détruit permettant aux Ghostbusters de remplir leur mission et d’être payés.

Quatrième morceau de l’event annuel Mars Attacks IDW, les petits hommes verts sont ici opposés aux Ghostbusters créés par Ivan Reitman dans le film de 1984. Les personnages ressemblent plus à ceux du dessin animé de 1986 qu’à ceux du film et ils portent le nom de Real Ghostbusters pour ne pas être confondus avec un autre dessin animé de 1986 produit par Filmation qui s’appelait en VO Ghostbusters.

Le scénariste Erik Burnham et le dessinateur Jose Holder livre ici un récit on ne peut plus classique pour nos chasseurs de fantômes. Ca n’est pas décevant mais l’ensemble ne décèle rien d’original ni de surprenant. La seule trouvaille scénaristique est l’addition de la séquence historique avec l’invasion fictive des Martiens de Welles en toile de fonds.

Mon avis : vu que ce on-shot est lié à un event annuel, il n’y a pas grand-chose à en attendre. Je dois admettre avoir quand même passé un bon moment en le lisant, ce qui n’est déjà pas si mal…