La galaxie est à nouveau en péril. Les Krees et les Skrulls sont au seuil d’un nouveau conflit cosmique. Les deux camps fourbissent leurs armes et le Surfer d’Argent se retrouve bien malgré lui au cœur de cette rivalité. Alerté par le Champion, l’un des Doyens de l’Univers, le Surfer aimerait bien comprendre pourquoi les Doyens ont pris le parti de s’allier aux Skrulls dans le conflit à naître. Il se rend chez le Collecteur, un autre Doyen afin d’obtenir des réponses mais las, il repart avec davantage de questions que d’éclaircissements. Le plan des Doyens est encore très obscur et alors que le Surfer sillonne l’espace, il rencontre un autre Doyen, le Coureur, être millénaire très semblable au Surfer à la différence que sa peau est dorée et non argentée. Tout d’abord interloqué, le Surfer ne sait trop comment réagir et le Coureur s’en prend violemment à lui. Sa mission ? Tuer le Surfer d’Argent ! Un âpre combat s’engage entre les deux êtres scintillants mais le Surfer ne peut rien faire face à la puissance du Coureur et ce dernier laisse le Surfer en bien piteux état sur une planète désolée.

Lorsque le Surfer reprend conscience, il se retrouve au côté de Mantis, la madone céleste qui s’inquiète elle aussi des plans des Doyens. Voyant que le Surfer est lui aussi inquiet aux projets des Doyens de l’Univers, elle décide de l’accompagner dans sa quête. Tous deux se rendent sur une planète qui doit abriter une réunion secrète entre tous les Doyens de l’Univers. Le Surfer d’Argent connaissait déjà l’existence du Grand Maître, du Collecteur (également appelé certaines fois Collectionneur), du Coureur récemment rencontré, du Champion, du Possesseur, du Jardinier et enfin du Contemplateur. Mais il découvre également quatre autres Doyens jusqu’alors inconnus, l’Astronome, l’Annihilateur (encore appelé Exterminateur ou Oblitérateur), le Commerçant (ou Marchand) et surtout Ego, la planète vivante qui repère bien vite les deux intrus assistant à cette réunion informelle. Toutefois, Mantis et le Surfer ont le temps d’apprendre que grâce à une astucieuse tactique mise au point par le Grand Maître, ils sont parvenus à vaincre la mort.

Les Doyens sont les plus vieux êtres vivants de l’univers. Ils se nomment entre eux « frères » mais n’ont pourtant aucun lien de parenté entre eux. Leur seul point commun étant leur extraordinaire longévité et leurs différentes passions qui leur ont permis de se maintenir en vie des milliards d’années durant. Or, le Grand Maître a réussi à duper la Mort qui a désormais interdit à tout Doyen l’accès à son royaume, rendant par conséquent les Doyens de l’Univers immortels. Mais il reste encore un être plus ancien que les Doyens, Galactus, une puissance cosmique sans équivalent que les Doyens espèrent bien anéantir, tout comme les Skrulls qui cherchent à se venger du dévoreur de mondes responsable de la destruction de leur monde-trône. Mais les révélations s’arrêtent là dès l’intervention d’Ego.

Le Surfer et Mantis une fois découverts, les Doyens leur donnent l’assaut et l’Annihilateur notamment est chargé de faire ce qu’il fait de mieux, à savoir les exterminer ! Agé de plus de cinq milliards d’années, l’Annihilateur est quasiment invincible et seul un habile stratagème mis au point au Surfer permet à l’ex-héraut de Galactus et à sa nouvelle compagne Mantis de le défaire. En effet, les Doyens de l’Univers sont avant toute chose des passionnés. A chaque Doyen, sa passion et sa vocation. Pour le Jardinier, les cultures et plantations en vue de la beauté la plus parfaite, pour le Grand Maître, les jeux et paris, et par conséquent pour l’Annihilateur les armes et l’extermination. Le Surfer parvient grâce à son pouvoir cosmique à restructurer les molécules des armes de l’Annihilateur les rendant par là-même inopérantes. Sans armes de destruction, l’Annihilateur perd toute raison d’être. Vaincu, l’Annihilateur est forcé de collaborer. Il est prêt à tout révéler au Surfer et à Mantis sur les projets et les ambitions des Doyens de l’Univers dont le but final est l’annihilation totale de Galactus.

Le dévoreur de mondes transcende notre réalité, il transcende la mort et l’éternité ainsi que les concepts de bien et de mal. Galactus est un maillon essentiel de la chaîne de l’univers et de l’équilibre cosmique. Or, si Galactus venait à disparaître, l’ensemble de la réalité serait détruite et c’est précisément là que les Doyens rentreraient en scène et prendraient la place de Galactus, devenant à leur des dévoreurs de mondes et des puissances au-delà de la réalité. Une nouvelle réalité s’ouvrirait avec à leur tête les Doyens de l’Univers. La prochaine réunion secrète des Doyens a lieu sur Terre. Le Surfer et Mantis décident de s’y rendre mais leur course est brutalement freinée par l’intervention de Shalla-Bal. En effet, par les jeux et les manœuvres d’espionnage, les Krees ont finalement découvert le secret des Skrulls, à savoir que ces derniers ont perdu leur pouvoir de changer de forme. Jemiah l’Analyseur, l’un des Célestes est lui-même venu juger les Skrulls. La seconde guerre Kree-Skrull est déclarée et l’univers risque bien de ne pas s’en relever, surtout que les Doyens ont eux-mêmes leurs propres projets. Et l’une des premières cibles de l’Empire Kree est la planète Zenn-La. Averti par Shalla-Bal, le Surfer s’y rend en catastrophe tandis que sa nouvelle compagne de cœur et d’esprit, Mantis retourne sur Terre à la rencontre des Doyens de l’Univers.

Très à l’aise dans les intrigues cosmiques, le scénariste Steve Englehart ne perd pas son temps et il est fou de constater aujourd’hui à quel point les six premiers épisodes de cette série du Silver Surfer sont denses et ce, sans jamais être ennuyants. Il se passe énormément de choses. Les cliffhangers sont bien amenés et on sent bien que le scénariste a tissé des plans sur le long terme pour la série. Enfin, Marshall Rogers au dessin rend une très belle copie. Le souffle cosmique inhérent au Surfer d’Argent et à sa série est parfaitement rendu. Un vrai régal de lecture !

Parution française dans Nova #122-125 aux éditions Semic.

Catégories