Tony Stark/Iron Man fut un protagoniste important et essentiel lors de la lutte contre le Serpent dans les pages de la mini-série principale Fear Itself, il était donc tout naturel que ce troisième et dernier épisode épilogue à la saga susmentionnée lui soit consacré.

Tony Stark se situe à un tournant de sa vie. Il a offert en sacrifice à Odin ses années de sobriété pour replonger dans l’alcoolisme, ce fut ainsi que les portes d’Asgard lui furent ouvertes et qu’il put y concevoir les armes et armures qui viendraient à bout de Sin, du Serpent et de ses Dignes. Aujourd’hui, après la bataille, l’heure est à la reconstruction et au deuil. Comme vu notamment dans la série Invincible Iron Man, la ville de Paris a été durement éprouvée par les assauts du Serpent, et plus particulièrement de son héraut Mokk, briseur de foi et qui fut anciennement connu sous le nom de la Gargouille Grise, un vilain classique de l’univers Marvel. Ayant perdu son marteau et ses pouvoirs, le voici désormais emprisonné en un lieu inconnu, le mystère planant encore sur son châtiment.

Tony Stark ne peut exprimer son dégoût, sa rage et sa haine à l’encontre de la Gargouille, responsable de centaines de milliers de morts, ayant pétrifié quasiment toute la population parisienne et causant des dégâts considérables. En parallèle à la confrontation entre Stark et la Gargouille, on suit également le même Stark, cette fois-ci sous l’armure d’Iron Man qui vient demander des comptes à Odin, un dieu qu’il tient pour responsable de toutes les catastrophes survenues lors de Fear Itself. L’industriel et le dieu s’affrontent en un combat âpre mais Stark n’est clairement pas de taille et Odin lui fait entrevoir ce qu’est être un dieu, ce que cela implique et à quelles réalités cosmiques un dieu tel qu’Odin a à faire face. Et parce qu’Odin est un dieu, il est capable d’accomplir des miracles, à savoir la dépétrification et la retour à la normale de Paris et de sa population.

Certes le procédé est facile, mais les pauvres parisiens ne méritaient franchement pas un tel sort ! Dernier épisode épilogue à Fear Itself, on y retrouve Matt Fraction et Salvador Larroca, soit l’équipe habituelle de la série Invincible Iron Manqui explore plus avant les conséquences de Fear Itself pour Tony Stark. Si Fraction pose une problématique intéressante autour de la religion et du divin, le scénariste développe surtout par petites touches les changements survenus récemment dans la vie de Tony Stark. Ce n’est qu’à peine évoqué dans ce numéro, mais gageons que la fait d’avoir libéré le démon contenu dans la bouteille risque très certainement de poser bien des problèmes à Tony Stark.

Parution française dans Fear Itself Hors Série #02 et dans Fear Itself (Marvel Deluxe) #01 aux éditions Panini Comics.

Catégories