Parmi la vague d’épisodes spéciaux reliés aux grands événements Marvel du type de Fear Itself, les rédacteurs américains semblent particulièrement affectionner le fait d’y glisser un numéro clairement à part des autres, soit par sa loufoquerie soit par son caractère ouvertement décalé. Le grand vainqueur cette année est donc ce mystérieux Roi Singe, personnage légendaire et mythique de la tradition chinoise du Voyage vers l’occident.

Quant à savoir ce qu’il vient faire dans cette mélasse qu’est Fear Itself, c’est à la fois très simple, très bête et relativement sans intérêt alors même que Marvel semble miser beaucoup sur ce nouveau personnage appelé à jouer un rôle important dans l’univers Marvel par la suite. L’avenir s’annonce donc radieux.

Le Roi Singe, de son véritable nom Sun Wukong par péché d’orgueil et d’arrogance fut emprisonné dans la huitième cité immortelle, une terrible prison millénaire pour y expier ses fautes. Or, à l’aune du retour du Serpent, les barrières entre les dimensions se sont fracturées et les portes de la prison de la huitième cité ont explosé, permettant au Roi Singe de prendre la fuite et retourner sur notre monde pour notamment y régler quelques vieilles affaires. A part cela, pas grand-chose d’autre à savoir sinon que le scénariste de cette drôle d’histoire est un certain Joshua Hale Fialkov et que l’étrange Juan Doe illustre ces premières péripéties du Roi Singe.

Enfin pour les deux du fond, sachez que le périple de Sun Wukong se poursuit dans les pages de la série Iron Man 2.0 dans une poignée d’épisodes tie-in à Fear Itself. S’il y a des amateurs, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Parution française dans Fear Itself Hors Série #01 aux éditions Panini Comics.

Catégories