Lors de l’affrontement contre Agamotto et ses hordes, l’hôtel des Vengeurs fraîchement reconstruit est de nouveau détruit. Heureusement pour l’équipe de Luke, les gens de Damage Control sont là pour reconstruire les dégâts causés par des super-combats.
Victorieux, nos héros reprennent leur déjeuner interrompu. Le docteur Strange se lève et rejoint ses amis qui lui demandent de faire partie de l’équipe puis vient ensuite le temps de prendre quelques décisions pratiques comme le fait d’être payé et l’embauche d’une nounou par le couple Cage.

J’ai presque toujours dit du mal de Bendis sur la franchise Avengers sauf à quelques rares exceptions et cet épisode fait partie de ceux que j’ai aimé. On voit enfin des interactions dans le groupe, les dialogues de Bendis m’ont pour une fois fait rire et ont été pertinents comme celui entre Spidey et Victoria Hand (même s’il finit un peu en eau de boudin) ou entre Luke et Jessica à propos de l’argent. Certains personnages comme Wolverine sont cependant toujours mal utilisés, représenté ici comme un glouton qui bouffe tout, certes c’est un peu son nom, mais tout de même. Le recrutement de la nounou est bien sympa, il est traité de manière typiquement bendisienne (double planche avec de nombreux persos divers et variés qui ont une ligne de texte ou deux), mais moi j’apprécie. Le choix est très surprenant et promet de bien jolies choses.

Au dessin Stuart Immonen est en forme et comme depuis son arrivée sur le titre, il est excellent. Les personnages sont expressifs, c’est détaillé, ça bouge bien, les compositions de planches sont agréables. Bref, c’est un régal visuel comme toujours avec l’artiste.

Mon avis : un one-shot assez rapide à lire mais de bonne qualité et c’est assez exceptionnel pour être souligné. C’est aussi un bon point de départ pour ceux qui auraient raté les débuts du volume deux de la série.

NB : je n’ai pas compris le titre VF de cette épisode qui devrait plutôt être lié au numéro #10.

Parution française dans Marvel Icons (Vol.2) #08 aux éditions Panini Comics.

Catégories