Ce nouvel épisode de la série de Paul Dini et Dustin Nguyen s’intéresse de manière plus précise à la pègre de Gotham City, à son histoire depuis le début du XXème siècle mais aussi aux conditions de vie et de « travail » de certains des principaux criminels de la ville.

On suit ainsi notamment le personnage du Courtier, chargé de fournir des locaux, bureaux ou entrepôts aux vilains de la cité. On découvre réellement l’envers du décor des rues poisseuses et sinistres de Gotham City dans lesquelles les affaires sont le plus souvent réglées de manière fort expéditive, surtout lorsqu’on a affaire à des personnages de l’envergure du Requin Blanc ou du maniaque Zsasz plus déterminé que jamais à gravir les échelons du crime organisé gothamite et qui se démarque de ses concurrents par un sens aigu de la cruauté et de la mise en scène.

Batman et Robin mènent leur enquête mais bien souvent la loi du silence et celle des affaires se confondent, rendant d’autant plus difficile toute tentative de remonter la piste de tel ou tel criminel. Le Courtier connaît bien son affaire mais lui comme d’autres risquent bien d’y laisser quelques plumes.

Fidèles à l’orientation du titre, Dini et Nguyen nous plongent une nouvelle fois au cœur de la ville de Gotham. La cité restant un personnage déterminant de l’identité de Streets Of Gotham en imprimant une marque qu’on ne retrouve pas dans les nombreux titres consacrés au Chevalier Noir. Streets Of Gotham est une série fraîche et originale dans son traitement mais qui conserve néanmoins un côté très classique, ce qui fait qu’au final le lecteur n’est jamais perdu ou désorienté. Une excellente façon d’appréhender l’atmosphère de brutalité et de violence du monde urbain de Gotham City.

Parution française dans Batman Universe Hors Série #01 aux éditions Panini.

Catégories