De retour d’un séjour forcé sur Terre (dû à leur révolte dans l’arc Emerald Eclipse), Rayner et Gardner rencontrent Soranik et Iolande. Leur voyage se déroule agréablement quand des anneaux noir foncent sur eux en direction d’Oa. Nos quatre héros tentent de les arrêter sans succès. Ses bagues sombres se dirigent vers la crypte où se trouvent les corps de tous les Green Lantern décédés. Le gardien de ce mausolée ne parvient pas à contenir la menace et toutes les lanternes mortss reviennent à la vie et forment le corps de Black Lantern.
Arisia revient d’une mission sur Daxam, planète d’origine de son collègue Soddam Yat qui s’est sacrifié pour libérer son peuple (toujours dans l’arc Emerald Eclipse). Sur la planète des Gardiens, elle ne trouve que ruine et désastre. Ses compagnons d’armes sont à la lutte avec leurs amis décédés mais pour elle, c’est pire. Depuis longtemps, sa famille fait partie de la police verte. Aujourd’hui pour survivre, elle doit l’affronter.
Kyle fait face à son plus grand amour Jade revenue elle aussi d’entre les morts pour le tourmenter. Killowog à son instructeur, Guy à Bzzz qui s’est sacrifié pour le sauver ainsi que ses amis (cf Lantern Quest).
Natu et Iolande protègent comme elles le peuvent les blessés tout en les empêchant de devenir des lanternes noires.
De son côté, Salaak tente de secourir sans succès les Gardiens prisonnier de l’énergie noire. Les Alpha Lantern en profitent pour prendre le contrôle mais le second des petits hommes bleus leur rappelle le code et son rang puis il empêche le recrutement de nouveaux, le temps que cette crise soit passée. Les bagues vertes iront désormais directement sur Mogo.

Sur la planètes des Sapphirs, Kryb la membre du Sinestro Corps parvient à s’enfuir pour retrouver ses enfants avec qui elle n’est plus connectée. Sapphir Miri est censée la ramener mais décide de l’aider dans sa tâche car ses désirs viennent du fond du coeur. Malheureusement, elles arrivent trop tard, il n’y a plus d’enfants. Ils ont finis par mourir en l’absence de Kryb et sont devenus des Black Lantern qui ont rejoint le combat contre le Corps.

Les policiers intergalactiques sont complètement dépassés. Malgré toute leur volonté, ils ne parviennent pas à vaincre leurs adversaires. Ils retrouvent de l’espoir avec l’arrivée de Munk, un homme faisant partie de la tribu Indigo (un groupe inconnu qui utilise les pouvoirs de la lumière violette lié à la compassion) qui leur permet de tuer pour de bons ces zombies. Ensemble, les GL défendent la batterie d’Oa et dans un acte désespéré, les terriens libèrent un Red Lantern, ce qui leur permet de souffler un peu mais pas suffisamment longtemps. Kyle en sauvant une lanterne d’un de ses camarade se sacrifie pour sauver ses amis.

Rayner décédé, Natu et Guy font tout pour le ranime, mais la colère de Gardner se transforme en rage et attire un anneau rouge qui prend possession du lantern d’honneur. Natu se retrouve seule pour sauver celui qu’elle aime mais ses tentatives sont de courtes durées car une bague noire veut transformer notre héros en zombie mais elle est aidée par Munk.
Aveuglé par sa haine, Guy tue tous ses ennemis y compris les enfants de Kryb. Cette dernière tente de se venger mais sans succès.
Miri qui était à ses côtés la quitte quand elle reçoit un appel du coeur désespéré. Il s’agit de celui de Soranik qui pleure la mort de celui qu’elle aime. Grâce aux pouvoirs de la Sapphir et à l’amour de Natu, Kyle revient à la vie.

La planète des gardiens est toujours victime d’un affrontement gigantesque et plus rien ne semble surprendre nos flics de l’espace jusqu’à l’arrivée de Mogo la planète géante qui à quitté son secteur, ce qui est extrêmement rare. Sa directive est simple : protéger la batterie centrale. Pour cela, il est prêt à user de tous les moyens à sa disposition. Pour évacuer l’infection d’Oa, la planète lanterne décide de la purger en aspirant tout les êtres de la planète des Gardiens. Il fait le tri et enterre les black lantern dans ses entrailles les faisant brûler dans son noyau de lumière verte.
Victorieux, nos héros ont cependant encore une chose à faire, délivrer de son anneau rouge Guy et la tâche s’avère ardue pour Killowog, Natu, Kyle, Arisia, Munk, Miri, Isamot et Vath. Il leur faudra là encore l’aide de Mogo pour que Gardner évacue ses pulsions meurtrières dûe à l’infection de l’anneau rouge.

Une fois notre héros terrien redevenu lui-même, le Corps part pour la Terre aider Hal Jordan et les autres héros contre la menace de Nekron. Ils affrontent encore des proches mais les précédentes épreuves les ont rendus plus forts et ils sont soutenus par les autres Corps qui face à la menace ont décidé de s’entre-aider. Ensemble et avec l’aide de Dove (qui utilise la lumière blanche, celle de la vie), ils exterminent l’anti-monitor qui servait de nourriture à la batterie noire.

La nuit noire finie, il est temps de faire le bilan pour beaucoup de nos héros. Kyle et Natu décident de se donner une chance malgré la loi numéro trois interdisant les rapports entre collègues. Killowog décide de reprendre un poste de simple Lanterne, ayant vu trop de ses recrues mourir récemment laissant la place à Stel. Un nouveau mémorial basé sur Mogo est inauguré et les anneaux partent de nouveaux à la recherche de jeunes sans peur. Nos deux terriens et Arisia rencontrent les gardiens et leur expliquent leur erreur vis à vis de la loi sur les couples au sein du Corps. Les petits hommes bleus ne semblent pas prêt à les écouter mais quand Salaak conteste lui aussi leur manière d’être et même certains de leur décret, les chefs des Green Lantern revoient alors leur position sur cette loi.

Un arc massif divisé en plusieurs parties bien distinctes par Tomasi.
La première partie intitulée Hungry Heart constitue la bagarre entre les Black et les Green Lantern, beaucoup de héros sont exploités et le scénariste allie avec brio combat mental et lien profond entre les morts et les vivants et affrontement purement spectaculaire. Tous les personnages mis en avant depuis le début du run de Tomasi sont présents sauf Yat pour des raisons évidentes. Même Salaak, peu présent a le droit à quelques très bonnes scènes montrant un peu de son caractère que l’on connaît bien peu qui casse avec son attitude dévouée et toujours cordiale. On voit là un Lantern aux fonctions impressionnantes et clairement le bras droit des Gardiens.
Tomasi profite de BN pour ramener Jade et confronter Kyle au choix récent qu’il a pu faire ou exploiter le passé de certain personnage comme Killowog ou Arisia qui luttent contre des personnes de leur passés.

La seconde partie se nomme Red Badge of Rage et se concentre plus sur Guy Gardner qui fou de douleur devient un membre des Red Lantern. Le scénariste allie encore une fois avec brio les touches psychologiques. On voit Guy lutter intérieurement contre la possession le tout représenté par les couleurs verte et rouge mais aussi du bon gros fight bien classique et jouissif.
A noter que depuis le début de cette série, Mogo joue un rôle relativement important et semble très apprécié des scénaristes successifs à tel point qu’il en devient vital dans ces deux histoires.

La troisième partie n’est en réalité qu’un seul épisode, très lié à ce qui se passe sur terre. Si les deux précédentes histoires peuvent être lues un peu indépendamment du crossover, là, il faudra atteindre un certain point dans la mini Blackest Nightpour lire ce numéro intercalé. Bizarrement, c’est celui que j’ai le moins aimé. C’est assez brouillon, on ne comprend pas trop ce qui se passe ni les enjeux (surtout quand on lit BN ou GLen parallèle). On retrouve les héros de nouveau confrontés à des proches, ça ne change pas trop. Pourtant, il y a de bonnes idées comme le retour du côté militariste du GLC qui avait été mis en avant pendant un temps. Les héros terriens notamment Guy sont de vrai adjudants beuglant leurs ordres à leur troupes et c’est assez bien fait.

La dernière partie est une conclusion de Blackest Night mais aussi du run de Tomasi qui quitte le titre (mais pas l’univers car il lance une nouvelle série Emerald Warriors centrée sur Guy Gardner). Le scénariste en profite pour conclure ce qu’il avait lancé depuis son arrivée durant le crossover Sinestro War.
C’est assez difficile de résumer car il s’en est passé des choses. Peter a longtemps travaillé sur les retombés de la guerre contre la couleur jaune, que ce soit au niveau des personnage et du Corps en général.
Il a fait en sorte que les Gardiens s’enferment de plus en plus dans une bulle émotionnelle allant même jusqu’à interdire les relations amoureuses entre les membres de leur police intergalactique, ce qui amena de nombreux départ et des bruits de mécontentement.
L’aspect familial et relationnel a été bien mis en avant dans des histoires comme Eye of the Beholder où des membres du groupe de Sinestro s’en prennent aux familles des rookies ou encore dans Sins of the Star Sapphire où Kryb s’en prend aux enfants de Green Lantern, les enlevant pour qu’ils deviennent les siens.
Les personnages aussi ont été très travaillés, Peter Tomasi assurant ce qu’avait lancé Dave Gibbons sur la série. Il utilise lui aussi les nouvelles recrues comme Isamot, Natu, Iolande, Vath. Il se sert aussi de ce qu’impose Geoff Johns via ses histoires sur Green Lantern pour développer lui aussi de nouveaux personnages. C’est le cas de Kryb, un membre du Corps de Sinestro ou encore de Miri des Star Sapphirs. En fait, c’est Tomasi qui va apporter la cohérence manquant à Johns sur Green Lantern. Là ou le scénariste d’Hal utilisera de gros sabots pour amener la guerre des couleurs et traiter son Blackest Night, Tomasi utilisera plutôt la finesse et approfondira le pourquoi du comment. Ce fût le cas pour les sapphirs où Johns nous rapporte qu’il y en a plusieurs et puis c’est tout. C’est Tomasi qui expliquera le pourquoi du comment et enverra même les gardiens en mission diplomatique… Je ne parle pas de Blackest Night qui chez Johns s’avère juste être l’invasion des morts vivants alors que pour le scénariste de Green Lantern Corps, il s’agit de bien plus que cela.
En plus de ses nouveaux personnages, des vieux de la vieille comme Kyle, Guy, Bzzz, Salaak, Mogo et Killowog n’ont pas été oublié, Guy et Kyle ayant bien évidemment la part belle, les deux personnages évoluent considérablement (le fait le plus marquant étant leur déménagement permanent sur Oa) et une relation très spéciale s’installe entre les deux. Ils sont comme des frères.

Les développements ont donc été bon train mais le scénariste n’oublie jamais d’apporter une énorme dose d’action. Les personnages font face à des épreuves de plus en plus terribles, les touchant autant physiquement que mentalement et l’action est toujours omniprésente. Personne n’est à l’abri d’un coup fatal et c’est un bon point, le scénariste tenant à nous surprendre et y arrivant très souvent.

Le seul défaut que je ferais à Tomasi c’est d’avoir oublié le côté flic de l’univers des GL. Il en a fait la plupart du temps un groupe militariste mais pas policier et c’est un petit peu dommage. J’aurais aimé voir un peu plus cet aspect et une mise en question un peu plus grande de la nuance entre force policière et armée.

Au dessin, c’est aussi le départ de Patrick Gleason et là, c’est une grande perte pour le titre. Le dessinateur est là depuis le renouveau de la série et son style est tout simplement superbe et fait pour cet univers. Ses planches sont superbes, détaillées, dynamiques et très expressives. Il maîtrise aussi bien les grands combats spatiaux que les moments de discussions intimes ou les scènes d’horreurs les plus crues. Dommage qu’il est parfois eu besoin d’un artiste fill-in même si ce fût assez rare. Bref, un artiste à suivre (surtout qu’il reprend avec Tomasi Batman & Robin après le départ de Morrison) qui a la grande classe !

Parution française partielle (il manque le #47) dans le big Book Blackest Night.

Catégories