La volonté d’Osborn est d’accroître encore et toujours son pouvoir. Alors quand une humaine possède l’ancien pouvoir du peuple fantôme du défunt Lié en guerre Hiroim, il n’y a pas de raisons qu’il n’ait pas sa part du gâteau. Mais Banner ne l’entend pas de cette oreille et va donc rapidement devenir la ligne supplémentaire sur sa liste de tâches à accomplir. Et comme cela devient également une affaire personnelle pour Mlle Hand, accompagnée de Miss Marvel alias Carla Sofen les deux femmes vont user de leurs atouts pour arriver à leurs fins (et celles de leur patron) avec la volonté d’amener à terme les deux hommes à se battre l’un contre l’autre.

On peut considérer cet épisode comme introductif de la reprise en main du personnage Hulk/Banner par Greg Pak. L’auteur nous explique pourquoi Skaar et Bruce ne se quittent plus et l’issue de l’histoire, clairement ouverte, ne nous donne pas vraiment la direction qu’il compte prendre si ce n’est qu’on ne risque pas vraiment de revoir Osborn dans les parages de la famille Gamma. En cela, Pak se crée une sorte de bulle qui lui permet d’avoir les coudées franches sur ses protagonistes du moins jusqu’au prochain gros évènement.
Ce qui est également intéressant, c’est qu’il utilise deux sous-fifres d’Osborn peu exploités pour ce genre de mission (surtout quand il s’agit de gros bras) et rarement utilisé par les autres auteurs. D’ailleurs, le dialogue entre Norman et Mlle Hand est sûrement un clin d’œil à ce sujet.

Ben Oliver est un artiste qu’on ne voit malheureusement pas assez souvent. Ses prestations qu’on a eues la chance de voir en France ont toujours été de qualité, et j’ai l’impression qu’il a encore fait évoluer son style, allant vers plus de précision, surtout au niveau des visages qui sont presque photographiques (mais à l’expressivité non répétitive). L’absence d’encrage est peut être une raison, ce qui renforce par conséquent l’importance de la colorisation de Veronica Gandini puisque le dessinateur est plutôt du genre à travailler sur l’efficacité du trait plutôt que sur la quantité.

Parution française dans Dark Reign Hors Série #02 aux éditions Panini Comics.

Catégories