Norman Osborn est devenu le maître absolu de l’univers Marvel. Il est à la tête de H.A.M.M.E.R. et sous l’alias d’Iron Patriot est le chef de ses Vengeurs. Bien qu’il ne sache plus que Peter Parker est Spider-Man, il reste l’ennemi numéro un du tisseur de toiles.

Spidey décide donc d’agir et se rend dans le Q.G. de Norman, télécharge un fichier compromettant pour le patriote de fer qui réussit quand même à le prendre en plein délit. Une course-poursuite s’ensuit sous les yeux des New-Yorkais car elle est retransmise en direct. Chaque combattant a ses supporters, des bureaux de Frontline aux troupes d’H.A.M.M.E.R.

Grâce à une ruse, le monte-en-l’air échappe à Iron Patriot et sous son identité de Peter Parker envoie le fichier à tout son carnet d’adresse, informant ainsi les rédactions du Bugle et de Frontline de ce que trame réellement Osborn. Peter devient ainsi l’ennemi numéro un de Norman et réussit ainsi à le vaincre sans le combattre.

Un tandem de qualité est aux commandes de ce one-shot, le scénariste Dan Slott et le dessinateur Adam Kubert. Ce récit est très dynamique, tant du point de vue visuel que dans l’écriture du scénario. Il y a de nombreuses double-pages très bien orchestrées. Certaines comprennent même des gaufriers de neuf à douze cases. Ce procédé peut paraître inhabituel mais il est très bien maîtrisé et agréable à lire.

Comme Kab pour Dark Reign The List : Punisher, je ne comprends pas trop l’intérêt d’un one-shot supplémentaire. Cet épisode est très lié à la série régulière Amazing Spider-Man, notamment à l’arc American Son et un enième combat Parker/Osborn s’intégrerait mieux dans celle-ci.

Ironiquement, Dan Slott fait écrire, même si on ne le voit pas ici, une nouvelle liste de choses à faire à Norman et place Peter en premier. Un simple être humain devient ainsi plus dangereux pour l’ex-bouffon vert qu’une armée d’ennemis à super-pouvoirs.

Parution française dans Dark Reign Hors-Série #02 aux éditions Panini Comics.

Catégories