Elissa Megan Powers est une super-héroïne bien malchanceuse. Son pouvoir n’est pas des plus pratique : un costume magique lui octroit certes une super-force, mais plus il se déchire, et plus la puissance d’Elissa diminue ! Et comme le costume est très moulant et particulièrement fragile, autant dire qu’Elissa paume ses pouvoirs assez souvent. Du coup, elle est régulièrement ligotée par ses ennemis. Heureusement, ses co-équipiers sont là pour la tirer de bien mauvais pas, souvent au détriment de moqueries et de chambrages. Quand à sa popularité, c’est bien simple, le public la considère comme la plus naze des héroïnes. Rajoutez à cela un complexe sur son popotin qu’elle estime trop imposant…

Adam Warren nous propose avec Empowered un pastiche délirant du monde des super-héros. Les dessinateurs de comics aiment réprésenter les héroïnes dans des poses sexy et ici l’auteur ne s’en prive pas, son style manga faisant mouche sans difficulté : les positions bondage/SM pleuvent, les poses affriolantes aussi. Curieusement, l’abondance ne nuit pas à la qualité de lecture puisque le second degré désamorce rapidement l’ennui qui aurait pu en résulter.

Mieux, Warren nous montre un groupe de super-héros particulièrement « vaches » qui se tirent la bourre à la moindre occasion (surtout entre femmes). L’auteur atteint son but : c’est drôle, c’est frais et cela se lit très rapidement.

D’autant plus que le format dynamise ce gros pavé : les histoires font entre 4 et 6 pages, sont bien rythmées sans encrage ni couleurs et les histoires sont consacrées en général à un gag ou une idée. Du coup, ça va très vite, les péripéties et anecdotes s’enchaînent et Warren n’oublie pas d’enrichir l’histoire de personnages secondaires amusants (le petit ami ex-vilain ou la copine ninja alcoolique par exemple).

Mon avis : pas transcendant mais un vrai petit plaisir à savourer rapidement : objectif atteint !

Publication française dans Empowered #01 aux éditions Milady Graphics.

Les épisodes sont des spéciaux giant size et non du 22 pages, du coup un épisode fait un album.

Catégories