Un vaisseau d’origine inconnu s’écrase sur Terre, et Lex Corp, la société de Lex Luthor, le pire ennemi de Superman, dépêche une scientifique afin de résoudre le problème et si possible récupérer des technologies nouvelles. Et devinez quel couple de journalistes va se joindre à l’expédition pour couvrir l’événement ? Je vous le donne en mille : Lois Lane et Clark Kent alias …Superman !
Sauf que les choses se corsent lorsqu’ils découvrent que le vaisseau semble venir de Krypton (planète d’origine de Superman), et tout ce petit monde se retrouve rapidement dans l’espace (vous savez là où l’on ne vous entend pas crier…) à bord d’une base spatiale de Lex Corp, pour préparer le départ de Superman vers sa planète d’origine…

Rappelons la recette du crossover à nos lecteurs néophytes : prenez 2 licences juteuses et mixez-les le temps d’une histoire. Choisissez des artistes au talent moyen, de toute manière la série se vendra rien que sur le nom des protagonistes. C’est ainsi que les éditeurs accouchent parfois de séries totalement insipides, prétexte à faire rentrer de l’argent dans les caisses facilement.
Mais parfois, ô miracle, la sauce prend et le résultat peut s’avérer agréable sinon lisible. Coup de chance avec ce Superman / Aliens, le croisement est plutôt réussi.

Le maître d’œuvre de Superman / Aliens s’appelle Dan Jurgens (scénario et dessin), secondé par Kevin Nowlan (que l’on avait vu sur Moon Knight, qui travaille régulièrement avec Jurgens et assure ici les finitions). Pas bête, Jurgens contente les fans d’Aliens en reprenant des passages classiques des films : l’explosion d’une poitrine, les Aliens rampant tout autour des personnages, les apparitions surprises des mêmes bestioles… Tout juste pourra-t-on regretter qu’il ne fasse pas preuve de plus grande originalité : toujours est-il qu’il contente les fans sans trahir le mythe.

Si le prétexte à ce croisement est, comme souvent dans les crossovers, artificiel, Jurgens développe quelques notions intéressantes. Superman est un extra-terrestre échoué sur Terre, mais il restera à jamais un Kryptonien. En renvoyant Superman sur une possible Krypton infestée d’Aliens, l’auteur joue sur 2 tableaux à la fois : on ressent la nostalgie du héros pour sa planète d’origine lorsqu’il y cherche désespérement un signe de vie. Et lorsqu’il découvre Kara, unique survivante du carnage, le héros connaît une forte émotion. Ensuite, les Aliens se posent en quelque sorte comme le reflet maléfique de Superman, puisqu’ils sont eux aussi échoués sur une planète. Et si Superman dans un premier temps se refuse à tuer les sales bestioles, il finira sous la colère par céder à ses pulsions.

Le crossover s’étale sur 3 albums d’une cinquantaine de pages (réunis par la suite en TPB), et Dan Jurgens dynamise régulièrement l’intrigue en introduisant des idées propres à séduire tout amateur des 2 mythes. Lorsqu’il ne reste plus assez de place à bord du vaisseau de retour, Superman choisit de se sacrifier et de renvoyer sur Terre des Kryptoniens … contaminés à son insu ! Un autre exemple : alors qu’il ne devrait en théorie ne faire qu’une bouchée des sales bébêtes, Superman se retrouve curieusement affaibli, et le combat s’avère bien plus égal … jusqu’à ce qu’il se fasse lui-même contaminé et ne devienne porteur d’une Reine Mère ! Oui, Jurgens ose des concepts inédits, s’amuse, et personne ne semble l’en empêcher pour notre plus grande joie.

Du côté de la planche à dessins, Jurgens maîtrise aussi son sujet. Rien de fantastique, mais un honnête travail excepté quelques visages que je trouve un poil crispés et figés. Je regrette que les Aliens ne soient pas plus menaçants, et qu’ils soient trop montrés. Jouer avec les ombres aurait certainement renforcé leur côté horrifique. Jamais Jurgens ne semble capable de rivaliser avec la sensualité et l’épouvante esthétique des films ; on le sent par contre bien plus à l’aise avec Superman.

Mon avis : nous voilà donc avec un bien beau crossover, intéressant et distrayant. Les licences sont correctement utilisées et les amateurs devraient y trouver leur compte. A tel point qu’une suite est même parue : Superman / Aliens 2 , « God War » par Chuck Dixon et Jon Bogdanove.

Catégories